Accueil |Sports |

LES SUPPORTERS DE LA JSK PRÉPARENT LA GRANDE FINALE FACE À L'USMBA

"Alger sera en Jaune et Vert"

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
L'heure de vérité a sonné pour les CanarisL'heure de vérité a sonné pour les Canaris

Le 1er Mai prochain, la JS Kabylie animera la grande finale de la coupe d'Algérie, face à l'USM Bel Abbès, au stade du 5-Juillet d'Alger. Les supporters des Canaris s'y préparent d'ores et déjà.

Les deux équipes se retrouvent pour la seconde fois de leur histoire à ce stade de la compétition, après la finale de 1991, remportée, alors, par les gars de la Mekerra, sur le score de (2-0).
Et les joueurs de la JSK n'ont que la consécration en tête, surtout qu'ils affichent, depuis quelques matchs, un tout autre visage, qui ne ressemble pas à celui de la première partie de la saison. La qualification face au MCA, après la fatidique séance des tirs au but a été très commentée sur la place publique de Tizi Ouzou. Les réseaux sociaux, pour leur part, ne dérogeaient également pas à la règle. Les supporters qui revenaient de Constantine étaient apostrophés de partout. Les gens voulaient connaître les vraies versions de ce que rapportait la presse concernant ce qui s'était passé, avant, durant et à la fin de la rencontre. «On n'a eu aucun problème. Nous sommes restés dans notre périmètre. Moi, personnellement, je ne connais pas les gens qui ont commencé à nous ruer de jets de pierres», assurait un jeune supporter orné de couleurs des Jaune et Vert. «Ceux qui nous accusent n'ont qu'à écouter la version de gens de Constantine. Les supporters de la JSK ne sont pas violents et ne consomment pas de la drogue et des psychotropes», a ajouté un autre. Beaucoup exprimaient leur joie, certes, mais n'hésitaient pas à rappeler que la violence ne colle pas avec le sport. «La violence n'a jamais été un trait de caractère des supporters de la JSK», assure un supporter, qui affirme être présent dans la plupart des déplacements de son équipe depuis les années 1980. D'autres n'ont pas hésité à répliquer à ceux qui, via les réseaux sociaux et certains journaux, accusent la direction de la JSK d'avoir choisi la ville de Constantine. «Constantine est une ville algérienne comme Tizi Ouzou. Mellal a le droit de choisir le stade qui arrange son club. Ceux qui ont une dent avec les supporters du CSC n'ont qu'à maîtriser leurs supporters», lance un autre fans du club le plus titré du pays, tout en rappelant que ceux qui affirment cela enfoncent plus le MCA.
En tout état de cause, la ville de Tizi-Ouzou vit une ambiance qui manquait à tout le monde. Les rues n'ont pas connu d'accalmie, avec ces défilés des supporters, klaxons et tournées en cortège.
Beaucoup sont les inconditionnels du club de la Kabylie qui promettent une autre fête le jour de la finale face à l'USMBA, Ils promettent surtout d'envahir la capitale le jour J, pour être aux côtés de leurs joueurs, qui n'auront d'yeux que sur une sixième consécration de leur équipe dans la plus prestigieuse des compétitions nationales.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha