Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Sports |

FACE À LA MONTÉE AU CRÉNEAU DES SUPPORTERS DU MCO

Ahmed Belhadj répond à ses détracteurs

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
L'étau se resserre sur le président oranaisL'étau se resserre sur le président oranais

Le président du MC Oran, Ahmed Belhadj, ne s'en mord pas les doigts. Il n'est pas tombé non plus sur un bec en ripostant à ses détracteurs, lesquels l'incitent à quitter la direction du club et céder la place à la société Naftal.

Il dira, tout simplement, que «cela n'est pas une revendication populaire». Il s'agit, selon lui, d'une machination fomentée contre le Mouloudia et sa stabilité. «Il faut faire barrage à ces chahuteurs ayant pour unique objectif de duper l'opinion générale», a-t-il préconisé. Dans une lettre postée sur les réseaux sociaux, au wali d'Oran, des supporters du MCO déplorent la situation actuelle à laquelle est vouée le club n'ayant récolté aucun titre ni encore moins de consécration depuis un quart de siècle (25 ans). «Nous souffrons le martyre en voyant le MCO dans une situation pareille», regrettent les rédacteurs dudit document ajoutant que «la ville d'Oran est grande dans tous les domaines mais petite dans le sport, très précisément dans le football, malgré tous les moyens mis à la disposition du Mouloudia. Nous sommes des hommes sages, nous voulons du changement à la tête du club», lit-on dans ledit appel adressé au premier responsable exécutif de la wilaya, Mouloud Cherifi. Plus loin, ils mettent à l'index le président du club, Ahmed Belhadj, dit «Baba», l'accusant de n'avoir pas réagi suite à la sentence prononcée contre le club après le match face au CRB. «On dirait que le président est complice dans une telle situation», relève-t-on de l'appel des supporters, invitant le wali à passer à l'action pour destituer l'actuel président et remettre le club entre de bonnes mains, la société Naftal et sans plus. «N'avons-nous pas droit à une direction forte?», se sont demandés les rédacteurs du document. Voilà donc les dernières évolutions que vit le club des Hamraouas dont des joueurs n'ont pas perçu leurs mensualités depuis maintenant quatre mois. Ahmed Belhadj n'a pas raté l'occasion pour dire que les joueurs encaisseront leur argent à l'issue du dernier match du championnat face à la JSK. Pour «Baba», on ne jette pas l'argent par la fenêtre, puisque «tout sera calculé». Autrement dit, la direction financière du club aura à prendre en compte l'absence des joueurs et leur rendement, mais surtout prendre en considération les mauvais résultats récoltés à domicile. Ce sont ceux-là les critères servant de barème d'évaluation avant que cette situation financière ne soit réglée. C'est dire que des défalcations et ponctions sur salaires ne sont pas écartées. Sur le plan technique, l'information déjà rapportée par nos soins concernant l'arrivée de Badou Zaki à la tête de la barre technique se confirme de jour en jour. La transaction est, selon des sources proches des Rouge et Blanc, sur le point d'être conclue. «Les pourparlers entre les deux parties ont bien avancé», a-t-on appris d'une source au fait du dossier, ajoutant que «le Mouloudia d'Oran rendra, dans si peu de temps, publique l'évolution des contacts entamés avec le coach marocain». En plus du coach à faire venir du Maroc, le Mouloudia s'apprête à faire un grand ménage côté joueurs. «C'est presque toute l'ossature qui partira pour être remplacée par d'autres joueurs», ajoute notre source. Le Mouloudia veut, donc, du sang neuf, en recrutant au moins huit joueurs dont les noms sont, jusque-là, gardés au secret.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha