Prévisions pour le 26 Septembre 2018

 Adrar Min 25 °C Max 37 °C
34
 Laghouat Min 18 °C Max 27 °C
30
 Batna Min 14 °C Max 22 °C
28
 Biskra Min 20 °C Max 30 °C
47
 Tamanrasset Min 21 °C Max 30 °C
34
 Tlemcen Min 17 °C Max 25 °C
32
 Alger Min 20 °C Max 25 °C
30
 Saïda Min 15 °C Max 26 °C
32
 Annaba Min 21 °C Max 25 °C
11
 Mascara Min 16 °C Max 26 °C
32
 Ouargla Min 23 °C Max 30 °C
47
 Oran Min 22 °C Max 26 °C
32
 Illizi Min 23 °C Max 33 °C
30
 Tindouf Min 22 °C Max 33 °C
34
 Khenchela Min 13 °C Max 20 °C
12
 Mila Min 16 °C Max 24 °C
39
 Ghardaïa Min 21 °C Max 27 °C
47
Accueil |Sports |

MUSTAPHA BERRAF, PRÉSIDENT DU COA

"Prêt à aider la FAF pour sortir de la crise"

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le président du Comité olympique algérien (COA), Mustapha Berraf, ne manque, désormais, aucune occasion pour égratigner la gestion de la sélection algérienne de football.

Et il l'a fait encore une fois, en se livrant avec une franchise déconcertante au site Africa Foot United. «L'équipe nationale traverse une passe très difficile et notre rôle de responsable du Comité Olympique et Sportif Algérien est d'aider à trouver les meilleures solutions pour sortir de cette phase qu'on espère temporaire», a-t-il indiqué, avant d'ajouter: «J'ai dit qu'il fallait qu'on se regarde dans le grand miroir de la vérité et qu'on corrige nos erreurs. Il serait utile de se mettre au travail de manière plus vigoureuse dans toutes les disciplines sportives en Algérie et de favoriser une mise à niveau plus conséquente de nos potentiels». Berraf a rappelé que le «onze national» connaît un malaise et «tout le monde est unanime pour améliorer les choses parce que cette équipe possède de grandes individualités et l'Algérie est une grande nation du football et on mérite une meilleure situation». «Maintenant, effectivement la responsabilité incombe totalement à la fédération et nous devons soutenir les dirigeants, les techniciens et les athlètes. Ce qui se passe dans les stades est inadmissible et je l'ai déjà dit tout haut Halte à l'insulte'», a-t-il avancé encore. Les récentes déclarations de Mustapha Berraf n'étaient pas du goût des responsables de la FAF, qui ont réagit par l'intermédiaire d'un communiqué qui le visait indirectement. Dans ce communiqué, datant du
4 juin 2018, la FAF a indiqué que «des voix non autorisées se sont élevées pour réclamer des changements dans la gestion technique de l'équipe nationale A notamment au lendemain de la défaite en match amical face au Cap-Vert».
«Le président de la Fédération algérienne de football et son Bureau fédéral, tout en respectant les avis des uns et des autres, rappelle à l'opinion publique que toutes les décisions engageant l'avenir du football national et de l'équipe nationale sont de la seule et unique souveraineté du Bureau fédéral de la FAF comme stipulé dans l'article 36 des statuts de la Fédération algérienne de football», a-t-on mentionné. Dans une nouvelle intervention, samedi soir, Berraf n'a pas voulu polémiquer, en indiquant: «je ne suis contre personne. Je n'ai fait que commenter des faits, et j'ai, surtout, parlé en tant que citoyen algérien et supporters de la sélection nationale. Il y a des erreurs qui ont été commises et il faut les corriger au plus vite avant qu'il ne soit trop tard».

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha