Accueil |Sports |

LA DÉCISION EST DÉJÀ PRISE

Le Bureau fédéral actera le départ de Madjer

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Le début de la finLe début de la fin

A l'ordre du jour de la réunion du Bureau fédéral du 24 juin prochain, au CTN de Sidi Moussa, l'avenir du staff technique national que dirige Rabah Madjer, lequel est plus que jamais sur un siège éjectable.

En réalité, et à en croire plusieurs sources, cette réunion sera juste «pour la forme» étant donné que la décision est déjà prise avant-même le match face au Portugal, perdu sur le score de (3-0). «Les déclarations de Madjer avant le match face au Portugal à l'adresse de la presse locale ont scellé son sort sur le coup. Il ne peut continuer à la tête de la sélection nationale», apprend-on d'une source de la FAF, qui ajoute que «le président Kheiredine Zetchi est convaincu plus que jamais qu'avec Madjer, la situation ira de mal en pis et la dégringolade de la sélection nationale continuera». Madjer, qui s'est mué en un véritable boulet dont tout le monde veut se débarrasser, s'entête toujours, «ne voulant pas démissionner, mais être démis de ses fonctions pour être indemnisés». «Ses adjoints ont déjà pris la décision de démissionner. La preuve, deux ont déjà choisi leur destination, à savoir Menad et Gaouaoui qui reviennent à la JSK. La cohabitation est devenue impossible entre les membres du staff technique», ajoute notre source. Le 24 du mois en cours, le Bureau fédéral ne fera, donc, qu'acter le départ de Madjer, non sans trouver une solution qui bloquera cette demande d'indemnité.
Plusieurs voix s'étaient élevées pour demander ce départ, mais Zetchi défendait son coach, pour des raisons que l'on ignore, surtout que les résultats ne suivaient pas et la relation entre le coach et les joueurs étaient tendue.
Pis, Zetchi a publié un communiqué sur le site de son instance afin de recadrer ceux qui réclamaient le départ de Madjer. «Le président de la Fédération algérienne de football et son Bureau fédéral et, tout en respectant les avis des uns et des autres, rappelle à l'opinion publique que toutes les décisions engageant l'avenir du football national et de l'équipe nationale sont de la seule et unique souveraineté du Bureau fédéral de la FAF comme stipulé dans l'article 36 des statuts de la Fédération algérienne de football», lisait-on dans le communiqué de la FAF.
S'agissant de la composante du nouveau staff technique, plusieurs pistes sont avancées, mais celle de Vahid Halilhodzic est celle qui revient - comme à l'accoutumée depuis son départ -. «Cela ne dépend pas de la fédération seulement ou du bureau fédéral, et ça, tout le monde le sait. Halilhdozic est la piste qui fait l'unanimité et est l'homme de la situation», ajoute encore notre source, qui n'écarte pas de voir Saâdane et Charef assurer l'intérim pour préparer le match face à la Gambie avant la désignation du successeur de Madjer, comme cela avait été rapporté dans l'une de nos précédentes livraisons.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha