Prévisions pour le 11 Decembre 2018

 Adrar Min 9 °C Max 21 °C
32
 Laghouat Min 1 °C Max 19 °C
32
 Batna Min -1 °C Max 16 °C
32
 Biskra Min 4 °C Max 18 °C
32
 Tamanrasset Min 5 °C Max 18 °C
32
 Tlemcen Min 6 °C Max 17 °C
32
 Alger Min 5 °C Max 18 °C
30
 Saïda Min 3 °C Max 19 °C
32
 Annaba Min 10 °C Max 17 °C
30
 Mascara Min 3 °C Max 18 °C
32
 Ouargla Min 4 °C Max 18 °C
32
 Oran Min 7 °C Max 19 °C
30
 Illizi Min 5 °C Max 22 °C
32
 Tindouf Min 6 °C Max 20 °C
32
 Khenchela Min 0 °C Max 13 °C
32
 Mila Min 3 °C Max 16 °C
30
 Ghardaïa Min 5 °C Max 19 °C
32
Accueil |Sports |

ANGLETERRE

Pickford de plus en plus fort

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Jordan Pickford n'est sans doute pas près d'oublier cette semaine. Le gardien anglais a d'abord été l'un des principaux acteurs de la première victoire des Three Lions dans une séance de tirs au but.

Puis en quart de finale, le dernier rempart d'Everton a encore endossé le costume de héros, en multipliant les interventions devant les attaquants suédois. À l'autre bout du terrain, ses partenaires ont fait mouche à deux reprises. Pickford a tenu en respect Marcus Berg à deux reprises, d'abord en plongeant sur sa gauche pour sortir une tête à ras du poteau, puis sur une parade-réflexe pour repousser une frappe au-dessus de la transversale. Ola Toivonen a également vu sa tentative contrée par le portier anglais, alors que beaucoup voyaient déjà le ballon au fond des filets.
Ces exploits confirment la montée en puissance du gardien de 24 ans, qui évoluait encore à Alfreton Town, en sixième division anglaise, en 2013. Pickford a certes intégré le centre de formation de Sunderland à l'âge de 8 ans mais, après avoir signé son premier contrat professionnel en 2011, il est parti faire ses classes dans les divisions inférieures. Modeste, il assure que ces expériences ont contribué à faire de lui le joueur qu'il est aujourd'hui. Si la séance de tirs au but contre la Colombie en 8es lui a permis de briller, l'Homme du Match du quart de finale face à la Suède assure préférer garder ses cages inviolées. «Ce que je retiens de la partie, c'est que nous n'avons pas pris de but», lance-t-il lorsqu'on l'interroge sur le match face aux Blagult. «Mais bien entendu, je vais lui trouver une place sur ma cheminée», s'empresse-t-il d'ajouter, en référence à son trophée d'Homme du Match.
«Je n'étais pas né quand l'Angleterre a atteint les demi-finales d'une Coupe du monde pour la dernière fois. Nous pouvons aujourd'hui écrire notre propre histoire», poursuit le dernier rempart, né en 1994. «Nous sommes jeunes, mais nous avons déjà de l'expérience, même si ça peut sembler un peu contradictoire. Nous savons travailler et jouer ensemble. Nous connaissons nos forces. En somme, nous connaissons la recette du succès».

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha