Prévisions pour le 22 Juillet 2018

 Adrar Min 31 °C Max 46 °C
34
 Laghouat Min 26 °C Max 42 °C
30
 Batna Min 20 °C Max 39 °C
28
 Biskra Min 32 °C Max 48 °C
30
 Tamanrasset Min 19 °C Max 36 °C
32
 Tlemcen Min 22 °C Max 29 °C
28
 Alger Min 20 °C Max 28 °C
28
 Saïda Min 22 °C Max 35 °C
30
 Annaba Min 21 °C Max 28 °C
28
 Mascara Min 23 °C Max 30 °C
28
 Ouargla Min 32 °C Max 45 °C
30
 Oran Min 23 °C Max 25 °C
28
 Illizi Min 27 °C Max 40 °C
32
 Tindouf Min 28 °C Max 44 °C
34
 Khenchela Min 24 °C Max 38 °C
30
 Mila Min 21 °C Max 38 °C
28
 Ghardaïa Min 31 °C Max 44 °C
30
Accueil |Sports |

ELLE QUITTE LA COMPÉTITION LA TÊTE HAUTE

La Russie en larmes

Taille du texte : Decrease font Enlarge font
La Russie en larmes

Le pays hôte s'est offert une séance de tirs au but en quarts de finale, samedi à Sotchi, mais l'a perdue. La Croatie est en demi-finale face à l'Angleterre.

L'Angleterre se frotte probablement les mains. La Croatie, son adversaire en demi-finale, mercredi, a dû en passer par une deuxième séance de tirs au but après la prolongation pour se débarrasser de la Russie (2-2 AP, 4-3 aux TAB) après être passé de la sorte face au Danemark en 8e de finale. Certes, le pays au maillot à damier retrouve le dernier carré pour la deuxième fois de son histoire après 1998. Mais il n'a pas montré grand chose pour battre le pays hôte. Réputée technique et joueuse, comme on avait pu le voir contre l'Argentine en phase de poules (3-0), son seul match abouti du tournoi, la Croatie a été laborieuse. La «Sbornaïa» russe, qui avant même cette rencontre pouvait considérer son Mondial comme réussi, doit même nourrir de sérieux regrets: à peu de chose près elle aurait pu égaler sa glorieuse aînée de 1966, qui était alors l'Union soviétique. Sous les yeux du Premier ministre, Dmitry Medvedev, la Russie a rapidement laissé la direction des opérations aux Croates. Nantis d'une grosse possession, les Vatreni (les Valeureux) n'étaient toutefois guère dangereux, pendant que la Russie, recroquevillée, sortait le ballon avec une construction très verticale et tentait sa chance en contre dès qu'elle le pouvait. Cette prise de risques minimale se révélait payante: Denis Cheryshev réussissait un slalom pour expédier une reprise en demi-volée dans la lucarne de Danijel Subasic. Mais les Croates ont égalisé sans tarder par Kramaric convertissant de la tête un centre intelligent de Mario Mandzukic. Après la pause les partenaires de Luka Modric croyaient prendre l'avantage mais Ivan Perisic trouvait le poteau à la suite d'une action confuse dans la surface. Sans grandes idées mais avec beaucoup de coeur, la Russie, valeureuse, laissait peu d'espaces comme elle l'avait déjà fait avec l'Espagne en 8e, où elle s'était qualifiée aux tirs au but (1-1, 4-3 aux TAB). Invités surprises des quarts, les joueurs de Stanislav Cherchesov arrachaient tant bien que mal la prolongation. La Croatie pensait avoir fait le plus dur sur une tête de Domagoj Vida sur corner, qui venait mourir dans le petit filet d'Akinfeev (2-1, 101'), mais contre toute attente Mario Fernandes imitait Vida pour égaliser de la tête (2-2, 115e). Visa pour une nouvelle séance de tirs au but... Où Fyodor Smolov trop facile butait sur Subasic alors que Fernandes, le héros de la prolongation, tirait à côté... Tout juste de quoi propulser la Croatie en demi-finale. Pour l'instant, cela suffit à son bonheur.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha