Prévisions pour le 21 Juillet 2018

 Adrar Min 31 °C Max 46 °C
30
 Laghouat Min 26 °C Max 42 °C
30
 Batna Min 23 °C Max 38 °C
34
 Biskra Min 32 °C Max 45 °C
34
 Tamanrasset Min 23 °C Max 34 °C
30
 Tlemcen Min 20 °C Max 31 °C
30
 Alger Min 21 °C Max 31 °C
30
 Saïda Min 18 °C Max 35 °C
30
 Annaba Min 25 °C Max 34 °C
30
 Mascara Min 19 °C Max 34 °C
30
 Ouargla Min 32 °C Max 46 °C
30
 Oran Min 25 °C Max 33 °C
30
 Illizi Min 28 °C Max 41 °C
34
 Tindouf Min 32 °C Max 44 °C
30
 Khenchela Min 23 °C Max 38 °C
30
 Mila Min 23 °C Max 36 °C
30
 Ghardaïa Min 30 °C Max 43 °C
30
Accueil |Sports |

ESPAGNE

Luis Enrique sélectionneur jusqu'à l'Euro

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Après le départ de Fernando Hierro de son poste de sélectionneur de l'équipe d'Espagne, Luis Enrique a été choisi pour lui succéder. La piste menant à l'ancien coach du FC Barcelone a eu les faveurs de la Fédération espagnole de football.

L'équipe d'Espagne veut rapidement oublier le fiasco connu en Russie lors de la Coupe du monde 2018. Après le licenciement de Julen Lopetegui, qui avait accepté de rejoindre le Real Madrid sans en informer sa fédération, 48 heures avant le début de ce tournoi, Fernando Hierro avait été nommé en urgence pour diriger la Roja.
Malheureusement pour cette équipe, cet intérim a été un échec qui s'est soldé par une élimination face à la Russie (1-1, 3-4 t.a.b.) dès les 8es de finale.
Dimanche, Hierro a ainsi refusé de poursuivre son aventure à la tête de la sélection nationale. Et le nouveau patron de cette nation se nomme Luis Enrique! De nombreux noms avaient été évoqués avec notamment les pistes Quique Sanchez Flores ou encore Michel. Mais en réalité, le président de la Fédération espagnole de football Luis Rubiales avait toujours donné sa priorité à Luis Enrique selon les informations du journal Marca.
Le nom de l'ancien coach du FC Barcelone a été proposé et validé hier au conseil d'administration. Libre de tout contrat, Enrique s'est vu offrir ce poste pour les deux prochaines années afin de mener son pays jusqu'à l'Euro 2020. Après quelques contacts infructueux avec Chelsea ces derniers mois, le technicien ibérique a été totalement emballé par la perspective de prendre en main les commandes de la sélection de son pays. Sur le papier, il s'agit d'un bon choix pour l'Espagne. Souhaitant évoluer avec un football de possession, la Roja doit retrouver la verticalité qui a cruellement manqué son jeu sur ce Mondial 2018.
Au Barça, Enrique avait réussi à perpétuer, avec brio, ce fameux style et présente l'avantage de connaître parfaitement cette manière de jouer. L'heure du renouveau pour les Espagnols?

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha