Prévisions pour le 22 Septembre 2018

 Adrar Min 27 °C Max 38 °C
23
 Laghouat Min 16 °C Max 28 °C
32
 Batna Min 13 °C Max 23 °C
30
 Biskra Min 20 °C Max 32 °C
34
 Tamanrasset Min 20 °C Max 29 °C
30
 Tlemcen Min 17 °C Max 27 °C
32
 Alger Min 19 °C Max 27 °C
34
 Saïda Min 16 °C Max 28 °C
32
 Annaba Min 22 °C Max 26 °C
4
 Mascara Min 15 °C Max 29 °C
32
 Ouargla Min 24 °C Max 32 °C
30
 Oran Min 20 °C Max 30 °C
34
 Illizi Min 22 °C Max 36 °C
30
 Tindouf Min 24 °C Max 36 °C
34
 Khenchela Min 14 °C Max 22 °C
39
 Mila Min 17 °C Max 27 °C
12
 Ghardaïa Min 20 °C Max 30 °C
34
Accueil |Sports |

IL NIE AVOIR DONNÉ SON ACCORD DE PRINCIPE

Halilhodzic confirme ses contacts avec la FAF

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Un retour qui tient en haleine les supporters des VertsUn retour qui tient en haleine les supporters des Verts

Le retour de Halilhodzic chez les Verts continue d'alimenter le monde du football algérien et particulièrement celui des Verts, au moment où le concerné et le président de la FAF, Kheïreddine Zetchi, démentent tout accord définitif.

Une chose est sûre, par contre, il y a bel et bien eu des discussions entre le technicien en question et le président de la FAF, et le bosnien a accepté d'entamer les négociations, comme rapporté par nos soins. Jusqu'à l'heure, donc, il n'y a pas de conclusion définitive, ni négative, ni positive. Et c'est ce qui ajoute au suspens de ces négociations entre les deux parties. Il faut bien rappeler qu'en réalité, depuis son départ de chez les Verts en 2014 et son remplacement par le Français Christian Gourcuff, les fans des Verts ne ratent aucune occasion, lors des matchs des Verts, pour «réclamer» le retour de «Halilo», dont ils gardent parfaitement cette historique qualification au second tour du mondial 2014. De son côté, le technicien Halilhodzic ne rate, lui aussi, aucune occasion pour faire l'éloge des Algériens quant à l'accueil qu'ils lui ont réservé à son retour à Alger de ce fameux Mondial 2014. Et à chaque fois que les Verts changent de sélectionneur, le nom de Halilhodzic est le premier cité pour un retour.
Et c'est justement ce qui se passe depuis la décision prise de se séparer des services de Rabah Madjer. D'ailleurs, le président de la FAF a cité son nom lors de sa première déclaration après le départ de Madjer. Mais en dépit de cette prise de contact entre Zetchi et Halilhdozic, aucun accord n'est annoncé. Mais c'est plutôt des démentis qu'on entend aussi bien du côté du technicien franco-bosnien que du résident de la FAF. Hlilhodzic reconnaît que «certes, j'ai eu des discussions avec le président de la FAF, mais il n y a pas eu d'accord pour mon retour à la sélection algérienne». «Et pour ne rien vous cacher et après qu'on m'ait contacté, et afin de me faire ma propre idée, j'ai décidé de revoir les quatre derniers matchs disputés par l'Algérie au cours de ces derniers mois, et le moins qu'on puisse dire, c'est que ce n'est pas trop la joie. J'ai alors constaté qu'il y a un énorme chantier et beaucoup de travail à faire pour bâtir une équipe solide, et croyez-moi ce n'est pas aussi évident qu'on peut le penser. Et puis, il y a beaucoup de paramètre qu'il faut voir», a indiqué Halilhodzic.
De son côté, le président de la FAF est très ferme: «Il n'y a pas d'accord encore avec Halilhodzic.» Ainsi les deux parties reconnaissent avoir discuté, mais pas d'accord pour le moment.
D'autre part, certains, annoncent un problème de finances en indiquant que le technicien aurait demandé une grosse somme. Ce que le concerné dément catégoriquement: «il y a beaucoup trop de paramètres qui doivent entrer en jeu et des détails que je ne peux étaler dans la presse maintenant, du fait que nous sommes toujours au stade des discussions. Mais ce qui est certain, c'est que ce n'est pas une question d'argent. Ce n'est pas le volet financier qui motivera mon choix ou ma décision mais plus le projet sportif qu'on m'exposera».
Voilà, donc, ce qui est bien clair alors que certaines sources rapportent même sur le sujet que des sponsors ont annoncé qu'ils sont prêts à mettre la moitié du salaire demandé par Vahid pour aider la FAF pour un retour chez les Verts. On cite alors le chiffre de 180 000 euros par mois comme salaire du coach, ce qui aurait rendu très réticent le président de la FAF. Et là, il faut bien reconnaître que l'étape des négociations n'est vraiment pas à river au salaire pour le moment. Halilhodzic réfléchit avant de rendre sa réponse définitive au moment où Zetchi cherche dans sa propre liste le successeur de Madjer dans le cas où la réponse Halilhodzic serait négative.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha