LIGUE 1 MOBILIS - 1ÈRE JOURNÉE:CSC - NAHD, DEMAIN À 19H

C'est la rentrée des classes!

Les Constantinois veulent conserver leur acquis
Les Constantinois veulent conserver leur acquis

Constantinois et Nahdistes ont un point commun, celui d'avoir prôné la stabilité en maintenant les deux entraîneurs en poste, respectivement Abdelkader Amrani et Billel Dziri.

Après les vacances, c'est la rentrée des classes! Le championnat algérien reprendra du service, à partir de demain, avec les matchs de la première journée. En ouverture, le tenant du titre, le CS Constantine, recevra à partir de 21h, le NA Hussein-Dey, au stade Chahid-Hamlaoui.
Et les deux antagonistes aborderont cette rencontre avec le même objectif en tête, à savoir de glaner les premiers points de la saison, même si la mission ne sera pas facile, pour une partie comme pour l'autre.
Les Constantinois ont réussi à bousculer la hiérarchie lors du précédent exercice Avec, à la clé, un titre de champion après 21 ans de disette, ils auront à coeur de confirmer leur retour au premier plan et d'entamer de la plus belle des manières la quête de défendre leur acquis. En face, le NAHD, une des révélations de la saison dernière, veut faire encore mieux cette saison, et cela passera par le fait de gagner tous les matchs à domicile, et glaner le maximum de points en déplacement, et ce, dès demain soir.
Constantinois et Nahdistes ont un point commun: celui d'avoir prôné la stabilité en maintenant les deux entraîneurs en poste, respectivement Abdelkader Amrani et Billel Dziri. Deux techniciens qui ont réalisé, de par les avis unanimes, un grand travail depuis leurs prises de fonctions, et c'est donc chose somme toute logique de leur accorder encore une autre opportunité de poursuivre leurs missions. Les deux effectifs ont été renforcés, selon les besoins communiqués par les deux entraîneurs en chef. Cependant, le coach des Sang et Or n'est pas pour autant satisfait. Et pour cause, il a insisté à ce qu'un renfort quantitatif et qualitatif de sa ligne d'attaque soit fait, ce qui, au final, n'a pas été le cas. Cela l'oblige, donc, à puiser dans sa réserve et essayer de trouver la formule idoine, du moins jusqu'au prochain mercato hivernal au mois de janvier prochain. En face, Abdelkadr Amrani s'est estimé satisfait du recrutement et l'effectif qu'il a entre les mains. Un effectif qui, déjà, a montré toutes ses forces la saison dernière, et qui n'avait, ainsi, besoin que de quelques renforts, ce qui a été satisfait par la direction du club, à sa tête le manager général Tarek Arama.
Le coach des Sanafir va voir encore à l'oeuvre son effectif durant cette première partie de la saison avant de prévoir d'autres renforts lors du prochain mercato d'hiver, d'autant plus que son équipe aura à disputer la prochaine édition de la Ligue des champions d'Afrique, en sa qualité de championne d'Algérie. Demain soir, donc, c'est une rencontre qui reste ouverte à tous les pronostics que se livreront les deux équipes, et là où il sera difficile de prédire de son issue finale. Et dans cette soirée d'été, il est attendu à ce que l'affluence soit très nombreuse, ce qui donnera, à coup sûr, un autre charme à ce débat.