Prévisions pour le 22 Octobre 2018

 Adrar Min 19 °C Max 30 °C
28
 Laghouat Min 10 °C Max 25 °C
30
 Batna Min 10 °C Max 20 °C
34
 Biskra Min 16 °C Max 30 °C
32
 Tamanrasset Min 21 °C Max 30 °C
30
 Tlemcen Min 9 °C Max 20 °C
28
 Alger Min 15 °C Max 23 °C
39
 Saïda Min 10 °C Max 20 °C
30
 Annaba Min 17 °C Max 22 °C
47
 Mascara Min 12 °C Max 21 °C
30
 Ouargla Min 17 °C Max 30 °C
30
 Oran Min 18 °C Max 23 °C
28
 Illizi Min 21 °C Max 30 °C
28
 Tindouf Min 20 °C Max 22 °C
12
 Khenchela Min 10 °C Max 17 °C
30
 Mila Min 14 °C Max 20 °C
11
 Ghardaïa Min 14 °C Max 28 °C
30
Accueil |Sports |

DES ÉQUIPES DÉMARRENT DÉJÀ SANS LEURS SUPPORTERS

Huis clos: une sanction à revoir

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Une sanction qui tue le charme du footballUne sanction qui tue le charme du football

Le huis clos dans le championnat algérien a, à vrai dire, de beaux jours devant lui. Preuve en est, la nouvelle saison démarre avec, déjà, deux matchs qui se joueront devant des gradins vides: JSK - JSS en Ligue 1 et JSMB - RCR en Ligue 2.

Et malgré les appels insistants des acteurs de la balle ronde nationale pour que l'on change cette sanction, ou au moins revoir ses critères, rien n'a bougé et les instances footballistiques (FAF et LFP) ont décidé de laisser la situation en l'état. Cette saison 2018 - 2019 verra, sans l'ombre d'un doute, plusieurs sanctions pareilles prononcées à l'encontre des clubs les obligeant à jouer en l'absence de leurs supporters. La FAF et la LFP veulent, par ces sanctions, donner l'exemple, certes, afin qu'il n'y ait aucun dépassement dans différentes rencontres. Elles veulent, aussi, priver les supporters de voir les matchs de leurs équipes afin de les secouer et, ainsi donc, les pousser à se comporter à l'avenir d'une manière plus sage. Mais force est de constater que depuis l'avènement de cette sanction, rien n'a changé et l'on assiste, chaque saison, à des scènes encore plus violentes et désolantes. Cela mène vers un constat d'échec de cette politique, qui doit, de part les avis unanimes, être revue. Sanctionner tous les supporters pour des actes causés par des énergumènes relève de l'«injustice», d'autant qu'il y a certains sages qui paient à la place des autres. Et cette sanction, faut-il le dire, touche en outre le volet financier, du moment que plusieurs parties sont pénalisées dans le cas échéant. Un match devant des gradins vides fait qu'il n'y a pas de recette. Chose qui fait qu'aucun sou ne vient alimenter les comptes des parties qui se partagent cette recette, à l'image des APC, des clubs, ainsi que la LFP. Aussi, l'ENTV, en collaboration avec la LFP, avait décidé depuis plusieurs années, que les matchs à huis clos n'étaient pas concernés par la retransmission télévisuelle. Et cela portera, ainsi, un autre handicap financier, qui concernera les différents sponsors, lesquels ne peuvent assurer la promotion de leurs images ce qui se répercute, donc, sur la trésorerie publique. Pour cette saison, la direction générale de la Sûreté nationale (Dgsn) a annoncé le lancement d'un plan de sensibilisation au profit des supporters. Cela se fera par l'organisation d'activités avec comme slogan «fiers de vous accompagner». Selon un communiqué de la Dgsn, «ces manifestations seront supervisées par des cadres compétents de la Sûreté des wilayas» et «porteront sur la présentation de conseils en faveur du public sportif au sujet de la conduite sécurisée et la précaution à prendre lors des déplacements aux stades, outre des mesures relatives aux objets interdits à introduire dans les stades et toutes les structures sportives».

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha