Prévisions pour le 23 Aout 2018

 Adrar Min 32 °C Max 43 °C
32
 Laghouat Min 19 °C Max 31 °C
30
 Batna Min 13 °C Max 27 °C
12
 Biskra Min 20 °C Max 34 °C
34
 Tamanrasset Min 25 °C Max 35 °C
30
 Tlemcen Min 17 °C Max 28 °C
32
 Alger Min 18 °C Max 29 °C
34
 Saïda Min 17 °C Max 31 °C
32
 Annaba Min 21 °C Max 28 °C
32
 Mascara Min 15 °C Max 32 °C
32
 Ouargla Min 26 °C Max 37 °C
30
 Oran Min 23 °C Max 26 °C
30
 Illizi Min 27 °C Max 39 °C
34
 Tindouf Min 27 °C Max 42 °C
32
 Khenchela Min 13 °C Max 25 °C
34
 Mila Min 15 °C Max 30 °C
32
 Ghardaïa Min 23 °C Max 35 °C
30
Accueil |Sports |

EN PASSANT AU DERNIER CARRÉ DE TORONTO

Nadal qualifié pour le Masters de Londres

Taille du texte : Decrease font Enlarge font
La bête Nadal n'est jamais aussi dangereuse que lorsqu'elle est blesséeLa bête Nadal n'est jamais aussi dangereuse que lorsqu'elle est blessée

Après un premier set perdu en moins d'une heure, l'Espagnol a remis la marche avant pour breaker à 2-1 dans le deuxième set.

Rafael Nadal ne s'est pas baladé hier face à Marin Cilic, mais a fini par se qualifier en demi-finale après un combat en trois sets (2-6, 6-4, 6-4). Le numéro un mondial y affrontera Karen Kachanov. Au passage, il s'est également qualifié pour le Masters de fin d'année à Londres. Ce ne fut pas une partie de plaisir. Mais Nadal y est.
Le numéro un mondial a ferraillé pendant 2h 21 min avec Marin Cilic, avant de trouver la clé face au Croate, 7e mondial (2-6, 6-4, 6-4). Cilic, vainqueur de l'US Open en 2014, a réussi une entame parfaite en empochant le premier set avec un double break, mais n'a pas pu tenir la distance face au «taureau de Manacor» dans les deux manches suivantes. C'est simple, dans le premier set, Cilic a été le plus sérieux du monde. Au point que Nadal a lâché son service à deux reprises. On aurait pu penser à une surprise. Que nenni.
La bête Nadal n'est jamais aussi dangereuse que lorsqu'elle est blessée. Après un premier set perdu en moins d'une heure, l'Espagnol a remis la marche avant pour breaker à 2-1 dans le deuxième set. Lorsque le Croate a débreaké à 5-4, Nadal en a remis une couche pour breaker à nouveau et s'offrir la deuxième manche.
La suite? Un unique break à 5-4 dans la dernière manche pour s'adjuger un succès de prestige qui fera du bien à l'Espagnol. Grâce à cette victoire, «Rafa» est d'ores et déjà assuré de participer au Masters de Londres, qui réunira les huit meilleurs joueurs du classement ATP du 11 au 18 novembre. À Toronto, l'Espagnol partira grand favori de sa demi-finale face au Russe Karen Khachanov, qui a dominé le Néerlandais Robin Haase 6-3, 6-1. Par ailleurs, absent à Toronto pour mieux préparer l'US Open qui débutera dans moins d'un mois, Roger Federer a récemment soufflé ses 37 bougies, lui qui est devenu le plus vieux numéro un mondial de l'histoire de l'ATP en février dernier. Au coude à coude avec Rafael Nadal en ce qui concerne le nombre de titres du Grand Chelem (20 à 17), le Suisse est revenu sur ses rivalités de longue avec le numéro un mondial et le Serbe, Novak Djokovic entre autres. Interrogé sur ces affrontements mythiques sur le circuit, l'Helvète a comparé ses duels contre Rafael Nadal et Novak Djokovic: «Quelle est la plus spéciale? C'est difficile à dire, peut-être avec Rafa parce qu'elle a commencée avant. Mais j'ai toujours apprécié mes matchs contre Novak, c'est toujours très athlétique avec un jeu direct et rapide, contrairement aux matchs contre Rafa où je pense que je dois changer complètement mon jeu pour essayer de la battre» confie l'homme aux 98 titres dans des propos retranscrits par TennisWorldUsa.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha