Prévisions pour le 22 Septembre 2018

 Adrar Min 27 °C Max 38 °C
23
 Laghouat Min 16 °C Max 28 °C
32
 Batna Min 13 °C Max 23 °C
30
 Biskra Min 20 °C Max 32 °C
34
 Tamanrasset Min 20 °C Max 29 °C
30
 Tlemcen Min 17 °C Max 27 °C
32
 Alger Min 19 °C Max 27 °C
34
 Saïda Min 16 °C Max 28 °C
32
 Annaba Min 22 °C Max 26 °C
4
 Mascara Min 15 °C Max 29 °C
32
 Ouargla Min 24 °C Max 32 °C
30
 Oran Min 20 °C Max 30 °C
34
 Illizi Min 22 °C Max 36 °C
30
 Tindouf Min 24 °C Max 36 °C
34
 Khenchela Min 14 °C Max 22 °C
39
 Mila Min 17 °C Max 27 °C
12
 Ghardaïa Min 20 °C Max 30 °C
34
Accueil |Sports |

ORGANISATION DE LA CAN 2019

Ahmad Ahmad remet en doute les capacités du Cameroun

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le président de la CAF, le Malgache Ahmad Ahmad, a jeté un pavé dans la mare en émettant, à nouveau, des réserves sur les capacités du Cameroun à organiser la coupe d'Afrique des nations-2019 (CAN-2019), prévue du 7 au 30 juin.

Dans un entretien accordé au site Kwese Sports, média spécialisé rattaché au géant américain de la TV sportive ESPN, Ahmad Ahmad s'est montré sceptique, déclarant essentiellement: «Je ne suis pas sûr que le Cameroun soit prêt à organiser la CAN (...) Beaucoup de choses manquent encore et il reste très peu de temps.»
«Le Cameroun est toujours confronté à de gros problèmes concernant les infrastructures comme les terrains et mêmes les hôtels. Si vous me le demandiez, le Cameroun serait le meilleur pays pour accueillir la CAN vu son histoire du football, mais il y a encore des questions quant à leur disponibilité à organiser un tournoi réussi», a estimé Ahmad.
De là, la perspective d'une nouvelle destination pour la CAN-2019 semble se profiler à nouveau, et cela a été dit à mots couverts par le président de la CAF en répondant: «La Guinée équatoriale est intervenue au dernier moment pour accueillir la CAN-2015 et cela peut encore arriver.»
Récemment, le président camerounais, Paul Biya, a promis de respecter le cahier de charges relatif à l'organisation de la CAN-2019 qui devra regrouper pour la première fois 24 pays africains.
Mais cette promesse n'a rien apaisé aux doutes du président de la CAF. Des doutes émis il y a quelques mois par Ahmad Ahmad sur la capacité du pays des «Lions indomptables» à organiser cette compétition avaient suscité un tollé au Cameroun. Certains l'avaient même interprété comme un règlement de comptes à l'endroit de son prédécesseur, Issa Hayatou.
Le Cameroun, en plein dans l'organisation de l'élection présidentielle, pourrait donc être évoqué lors de l'assemblée générale extraordinaire de la CAF qui aura lieu le 30 septembre à Sharm El-Sheikh, en Egypte. Il est à rappeler que les éliminatoires de la CAN-2019 atteindront, au début du mois de septembre, leur seconde journée.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha