SÉLECTION NATIONALE FÉMININE

Radia Fertoul succède à Chih à la barre technique

Un nouveau défi pour la patronne des Vertes
Un nouveau défi pour la patronne des Vertes

Cette expérience n'est pas une nouveauté pour Fertoul puisque elle a eu et à deux reprises à figurer dans le staff technique national aux cotés de Azzedine Chih.

Le Bureau fédéral, et lors de sa session ordinaire tenue jeudi à Annaba, a voté à l'unanimité la désignation de Radia Fertoul à la tête de la sélection nationale A féminine en remplacement de Azzedine Chih.
Ce dernier a démissionné de son poste de sélectionneur national.
Le BF a décidé de conduire le même staff technique qui a travaillé sous la coupe de Chih, à savoir Bouchrit Rachid comme premier assistant, Mohamed Cherifi deuxième assistant Branci Boukhalfa comme entraîneur des gardiennes de but. Même chose pour le staff médical conduit par Messoudi Khalida.
Ce staff continuera, donc, sa mission sous les ordres de Radia Fertoul, laquelle, en sa qualité de coordinatrice, mènera l'EN à la CAN 2018.
Cette expérience n'est pas une nouveauté pour Fertoul puisque elle a eu et à deux reprises à figurer dans le staff technique national aux cotés de Azzedine Chih.
Elle était son adjointe chez l'EN U17 et chez celle des U23, quand cette dernière s'est emparée de la médaille d'or des jeux islamiques en 2008 en Iran.
Instructrice CAF, Fertoul a été derrière le lancement du football féminin à Constantine (1996). Fondatrice du club FC Constantine, elle a réussi à hisser ce club vers le haut et remporter avec lui 7 titres de champions d'Algérie dans toutes les catégories.
La nouvelle mission de Fertoul a débuté hier par un regroupement de la sélection à Tikjda, et ce, jusqu'au 15 du mois courant.