Prévisions pour le 18 Novembre 2018

 Adrar Min 11 °C Max 25 °C
30
 Laghouat Min 6 °C Max 17 °C
28
 Batna Min 2 °C Max 14 °C
28
 Biskra Min 10 °C Max 19 °C
30
 Tamanrasset Min 15 °C Max 26 °C
30
 Tlemcen Min 8 °C Max 17 °C
39
 Alger Min 10 °C Max 19 °C
28
 Saïda Min 7 °C Max 17 °C
28
 Annaba Min 11 °C Max 18 °C
28
 Mascara Min 8 °C Max 20 °C
28
 Ouargla Min 8 °C Max 17 °C
28
 Oran Min 12 °C Max 22 °C
28
 Illizi Min 14 °C Max 27 °C
34
 Tindouf Min 13 °C Max 21 °C
12
 Khenchela Min 3 °C Max 15 °C
28
 Mila Min 7 °C Max 18 °C
28
 Ghardaïa Min 8 °C Max 19 °C
28
Accueil |Sports |

APRÈS LA PUBLICATION DE LA LISTE POUR LE MATCH DE LA GAMBIE

Les choses sérieuses commencent

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Les choses sérieuses commencent

Vendredi en fin d'après-midi, le sélectionneur national, Djamel Belmadi, a rendu publique la liste des 25 joueurs retenus pour le match de la Gambie, le 8 septembre prochain, à Banjul, pour le compte de la seconde journée des éliminatoires de la CAN 2019.

A première vue, ce qui saute à l'oeil c'est l'absence des joueurs du Championnat national, puisqu'aucun nom ne s'y trouve. Certes, cela vient contredire les propos de Belmadi lors de sa première conférence de presse, où il a affirmé que «tout joueur possédant un passeport vert, là où il se trouve, est sélectionnable». Mais toujours est-il que pour un entraîneur qui vient de débuter sa mission, et avec un championnat algérien qui débute à peine, cette décision demeure compréhensive.
Le débat locaux-professionnels que le nouveau patron des Verts a enterré dès sa première prise de contact avec les médias, reprend de plus belle chez certains, mais Belmadi ne semble pas pour autant y prêter attention.
Il a supervisé, jusque-là, trois matchs de clubs algériens, à savoir PAC - CRB en championnat, MCA - ESS en Ligue des champions, et USMA - Gor Mahia en coupe de la CAF. Ce qui est, dit-on, très peu pour avoir une idée précise sur les joueurs évoluant dans le championnat local. Le facteur temps, avec le match face à la Gambie qui frappe à la porte, a fait que Belmadi devait trancher le choix des joueurs qu'il connaît assez bien, avant de prendre le temps qu'il faut pour superviser d'autres matchs du championnat local «et prendre les meilleurs».
Dans le poste de gardiens de but, Belmadi s'est passé de ceux appelés par son prédécesseur en faisant, d'un côté, du neuf avec du vieux, en rappelant M'bolhi et Doukha, qui évoluent dans le championnat saoudien, ainsi que la première convocation du portier du FC Metz, récemment naturalisé algérien, Alexandre Oukidja. Ce dernier réalise un début de saison prometteur avec son équipe en Ligue 2 française. Tout comme son coéquipier et milieu de terrain, Farid Boulaya, qui honore sa première apparition chez les Verts, lui qui demeure l'élément le plus en vue de ce début du championnat français de second palier.
La surprise vient, par contre, de la convocation des deux défenseurs, Jean Mehdi Tahrat du RC Lens, et Ilyes Hassani, de Tcherno More Varna en Bulgarie. Deux éléments que l'on n'attendait certainement pas chez ceux qui suivent l'actualité des Verts, d'autant qu'ils ont déjà été convoqués par le passé, sans pour autant apporter ou montrer grand-chose. Pour le latéral gauche de SPAL (Italie), Farès Mohamed Salim, sa présence est une chose somme toute logique, au vu de ce qu'il apportera dans un poste où les Verts affichent un grand déficit depuis la blessure de Ghoulam et l'absence d'un joueur capable de palier cette défection. Outre M'bolhi, d'autres joueurs blacklistés par Madjer ont été rappelés, à l'image de Sofiane Feghouli, qui vit des moments très difficiles avec Galatasaray, ou encore Saphir Taider et Riyad Boudebouz. Des joueurs sur lesquels mise Belmadi, lequel avait déclaré vouloir «ouvrir une nouvelle page et redistribuer les cartes». Par là, le sélectionneur national jette la balle dans le camp de ces joueurs, qui doivent, ainsi donc, lui donner raison de les avoir convoqués et prouver, par la même, que la sélection nationale pourra compter encore sur eux à l'avenir. Pour les absents, du moins ceux attendus dans cette liste, il faudra signaler les cas de Ferhat, Bennacer, Ounas ou encore Hanni. Des joueurs, dont leurs débuts avec leurs clubs respectifs sont difficiles, mais qui constituent, faut-il le dire, de très bonnes solutions à l'avenir pour Belmadi, qui veut marquer de son empreinte son passage chez les Verts. Et c'est tout le mal que tout le monde lui souhaite. Les Verts s'envoleront pour Banjul le 6 septembre à bord d'un vol spécial. Lors de la journée inaugurale des qualifications de la CAN-2019 disputée en juin 2017, l'Algérie s'était imposée face au Togo au stade Mustapha-Tchaker de Blida (1-0) sous la conduite de l'a cien coach espagnol Lucas Alcaraz.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha