MC ORAN

Belhadj appelé à désamorcer la crise

Le président Belhadj a été instruit par les autorités locales de remédier vite à cette situation pour remettre l'équipe sur les rails.

La direction du MC Oran est appelée à désamorcer l'inattendue crise qui secoue le club de Ligue 1 de football en ce début de saison. Le club-phare de la capitale de l'ouest du pays est toujours à la recherche de son premier succès en championnat, après quatre journées de compétition. Il a concédé deux nuls à domicile contre deux défaites en déplacement dont la dernière, samedi dernier, sur le terrain de l'USM Bel Abbès (3-1), ce qui a provoqué la grogne des supporters. A cet effet, le président Belhadj a été instruit par les autorités locales de remédier vite à cette situation pour remettre l'équipe sur les rails, a-t-on indiqué. Avant le début de cet exercice, la wilaya d'Oran avait accordé au Mouloudia une nouvelle subvention de l'ordre de 18 millions DA, s'ajoutant à près de 40 millions DA alloués également par cette collectivité au profit de la vieille formation d'El-Bahia. Après avoir terminé 6e au classement du championnat de l'exercice passé, le président Belhadj a opéré, cet été, de profonds changements au sein de son effectif et son staff technique, avec l'ambition de renouer avec le titre de champion qui fuit son équipe depuis 1993. Mais le recrutement tous azimuts effectué tarde à porter ses fruits. Pis encore, la situation à l'intérieur même du groupe ne prête pas à l'optimisme, en raison des conflits internes entre les joueurs eux-mêmes et qui ont éclaté au grand jour. Une réalité que le premier responsable des Hamraoua a reconnu, tout en s'engageant à prendre «des sanctions fermes»à l'encontre des joueurs concernés «si les choses ne rentrent pas de sitôt dans l'ordre», a-t-il prévenu. L'entraîneur marocain, Badou Zaki, recruté lors de l'intersaison, est lui aussi concerné par la mise en garde du président, qui affirme lui avoir accordé un autre sursis pour rectifier le tir, lui, qui a brillé par son absence depuis la reprise des entraînements après s'être rendu chez lui au Maroc pour des «raisons personnelles», a souligné Belhadj. Pour le compte de la 5e journée du championnat, le MCO accueillera, lundi prochain, le nouveau promu, l'AS Aïn M'lila, qui est en train de défrayer la chronique en se positionnant sur le podium. Les poulains de Zaki préparent ce match sur fond de tension.