STADE HABIB-BOUAKEUL D'ORAN

L'éclairage pose problème

Le stade Habib-Bouakeul à Oran devra rouvrir ses portes dans les prochains jours après avoir bénéficié d'une vaste opération
de réhabilitation. Toutefois, le problème d'éclairage perdure toujours. Les installations d'usage dont dispose le stade ne répondent plus aux normes, à cause de l'exploitation illicite du poste électrique alimentant cette enceinte par des occupants d'habitations précaires, érigées non loin du stade. Cette situation risque de jouer un mauvais tour à l'ASM Oran, le club de Ligue 2 qui accueille ses adversaires à Habib-Bouakeul, dans la mesure où la commission d'audit des stades tient en compte la qualité de l'éclairage dans toute décision d'homologation des sites footballistiques concernés par les rencontres du deuxième palier. Depuis le début de cet exercice, l'ASMO a été contraint de délocaliser ses rencontres à domicile au grand stade d'Oran, Ahmed-Zabana, pour permettre l'achèvement des travaux effectués à Bouakeul depuis un peu plus d'un mois.