RÉHABILITATION DE SIX INFRASTRUCTURES SPORTIVES POUR LES JM 2021

Un budget de 1,94 milliard de dinars dégagé

Ces infrastructures concernées devraient être livrées en fin 2019 ou au plus tard lors du premier trimestre de l'année 2020.

Une enveloppe financière de l'ordre de 1,94 milliard de dinars est réservée pour la réhabilitation de pas moins de six infrastructures sportives à Oran en prévision des Jeux méditerranéens que va abriter cette ville en 2021, a-t-on appris hier de la direction locale de la jeunesse et des sports (DJS).
Les sites sportifs concernés par cette vaste opération de réhabilitation et rénovation sont respectivement l'Institut national de formation supérieure des cadres de la jeunesse et des sports de Aïn El-Turck, du champ de tir à Bir El Djir, du complexe équestre d'Es-Senia, du palais des sports «Hammou-Boutelilis», de la piscine olympique du jardin public à M'dina J'dida et du complexe de tennis à Hai Essalam, a précisé la même source. Ces infrastructures concernées devraient être livrées en fin 2019 ou au plus tard lors du premier trimestre de l'année 2020, a-t-on indiqué. Outre ces sites, Oran va bénéficier d'un nouveau complexe sportif dont les travaux sont toujours en cours. Il est composé entre autres d' un stade football de 40 000 places, d'un stade d'athlétisme de 6 000 places, d'une salle omnisports de 6 000 places également et un complexe nautique composé de quatre bassins. Des travaux de réalisation d'un village méditerranéen d'une capacité d'accueil avoisinant les 5 000 lits se poursuivent aussi dans la commune de Bir El Djir, rappelle-t-on.L'Algérie accueillera en 2021 les 19èmes Jeux méditerranéens pour la deuxième fois de son histoire, après avoir abrité, à Alger, l'édition de 1975.