COURSE SERRÉE DANS LES AUTRES GROUPES

Le Maroc et l'Egypte s'amusent

La deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2019 se poursuivait dans la soirée de samedi avec des fortunes diverses pour les têtes d'affiche. Si le Maroc (3-0 contre le Malawi) et l'Egypte (6-0 face au Niger) ont frappé fort après leur défaite initiale, le Burkina Faso est en revanche tombé de haut en Mauritanie (2-0). Le point complet sur les résultats du jour.

Après sa défaite au Cameroun (1-0) pour son entrée en lice dans le groupe B des éliminatoires de la CAN 2019, le Maroc s'est bien repris en surclassant le Malawi (3-0) à l'occasion de la seconde journée samedi à Casablanca. Séduisants et appliqués, dans la lignée de leur Mondial 2018, les hommes d'Hervé Renard ont pris l'avantage dès la 3' sur une percée de l'inévitable Ziyech (1-0, 3').
Malgré les absences de Benatia, Da Costa et Boutaib, les Lions de l'Atlas ont totalement dominé ce match et En-Nesyri a logiquement enfoncé le clou en profitant d'une merveille de passe de Hakimi, très en vue (2-0, 42'). Préféré à El Kaâbi, l'attaquant de Leganès s'est ensuite offert un doublé en convertissant un centre de Nordin Amrabat en deux temps (3-0, 78'). Avec plus de réalisme, à l'image de ce lob de Belhanda détourné de justesse par un défenseur, et sans un penalty évident oublié sur Amrabat, l'addition aurait même pu être plus salée. Pas de quoi gâcher la joie des Marocains qui doublent leur adversaire du jour à la 2e place du groupe, juste un point derrière le Cameroun, qualifié d'office en tant que pays hôte.
Après son fiasco au Mondial 2018, l'Egypte retrouvait la scène continentale en accueillant le Niger et les Pharaons n'ont pas tergiversé, offrant une victoire nette et sans bavure à leur nouveau sélectionneur Javier Aguirre (6-0). Rapidement en tête après un but de Marwan Mohsen (13e), les Egyptiens ont ensuite fait le trou par Ashraf (20').
Titulaire après avoir fait la paix avec sa Fédération, la star Mohamed Salah a évidemment participé à la fête en signant un doublé (29', 86') et en délivrant deux passes décisives.
En revanche, l'ailier de Liverpool a été mis en échec à deux reprises sur penalty même s'il a transformé le second en deux temps à la 29' après que le ballon soit revenu sur lui. Sur la fin, Salah Mohsen (73'), dont c'était la première cape, et le Gunner Elneny (90e+') y sont également allés de leur but, permettant à l'Egypte de recoller provisoirement au leader tunisien qui se rend dimanche au Swaziland. Nation montante du football africain, la Mauritanie a confirmé son statut en surprenant le Burkina Faso (2-0) à Nouakchott. Avec ce résultat, les Mourabitoune s'échappent en tête du groupe I avec 3 points d'avance sur les Etalons, 3es de la précédente édition. Toujours aussi remuants devant leur public, les hommes de Corentin Martins ont bénéficié d'un premier but cadeau après une action gag qui a vu le dégagement du gardien Koffi rebondir dans le dos de son coéquipier Bakary Koné, offrant l'ouverture du score à Ismail Diakhité (37e).
Dans la foulée, Khassa Camara a profité d'une passe en retrait parfaite pour ajuster le portier burkinabè et doubler la mise (40e). Avec six points après deux journées, les Mauritaniens se donnent les moyens de rêver. Pour les Etalons en revanche, il faudra vite repartir de l'avant.