CHAMPIONNAT D'AFRIQUE DE TENNIS (U14)

L'Algérie vise le sacre chez les filles

L'équipe nationale algérienne de tennis s'est fixé comme objectif le titre africain chez les filles, lors du championnat d'Afrique des 14 ans et moins prévu au tennis club de Bachdjarah (Alger), qui a débuté hier jusqu'au 15 septembre, a indiqué à l'APS, le directeur technique national (DTN) de la Fédération algérienne la discipline (FAT), Mohamed Bouchabou.
«Notre objectif principal lors de ce rendez-vous continental est de remporter le titre africain chez les filles et nous misons spécialement sur la jeune joueuse Bouchra Mebarki qui est championne arabe et d'Algérie en titre pour atteindre cet objectif. Elle a toutes les qualités pour dominer le tableau simple filles malgré la rude concurrence des Egyptiennes et des Sud-Africaines», a déclaré à l'APS, le DTN. Chez les garçons, la DTN ambitionne d'atteindre les demi-finales et compte énormément sur Ramzi Brahimi. «Brahimi à toutes les qualités pour atteindre le dernier carré et pourquoi pas aller loin dans cette échéance d'envergure continentale. Personnellement, je souhaite qu'il atteigne au moins les demi-finales. Ses coéquipiers (garçons et filles) possèdent des chances de passer les premiers tours de la compétition, même en cas d'échec, ça reste une participation positive pour eux car ils vont se mesurer aux meilleurs joueurs africains de la catégorie», a ajouté Bouchabou.
L'Algérie prendra part à cette manifestation avec 14 athlètes
(7 garçons et 7 filles). «L'équipe nationale algérienne sera présente avec 14 athlètes à Bachdjarah. Quatre garçons et cinq filles se sont qualifiés directement garce à leur classement sur la scène africaine car ils figurent parmi les
20 meilleurs, alors que le reste prendra part grâce à des wild-cards (invitations, ndlr)», a expliqué Bouchabou. L'encadrement des sélectionnés algériens sera assuré par Mohamed Bouchabou DTN de la FAT et par les entraîneurs nationaux Wakil Keciba et Omar Bessaad. Outre l'Algérie (pays hôte), 12 autres pays prendront part à cette compétition sportive. Il s'agit du Bénin, du Botswana, de l'Egypte, de Madagascar, de Maurice, du Maroc, de la Namibie, de l'Afrique du Sud, de la Tanzanie, de la Tunisie, du Zimbabwe et du Kenya. Les tableaux «simple et double» seront dirigés par le juge-arbitre, Hakim Fateh assisté de Abderrahmane Chérifa. La direction du tournoi est assurée par Hamza Khelassi, directeur de l'organisation sportive et des compétitions (DOSC) à la FAT.