ELIMINATOIRES DE LA CAN 2019

La Côte d'Ivoire se relance, Tunisie et Mali enchaînent

La deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2019 battait son plein dimanche après-midi. L'occasion pour la Côte d'Ivoire de se relancer avec beaucoup de réussite au Rwanda (2-1) pendant que la Tunisie (2-0 face au Swaziland) et le Mali (3-0 au Soudan du Sud) pendant qu'ils continuent leur moisson de points.

Sans briller, la Côte d'Ivoire relève la tête. Après leur défaite 3-2 à domicile face à la Guinée pour leur entrée dans le groupe H des éliminatoires de la CAN 2019, les Eléphants ont marqué leurs premiers points en s'imposant 2-1 au Rwanda, dimanche. Pour la manière, en revanche, il faudra repasser tant les visiteurs ont souffert contre des Amavubi qui se sont procurés les meilleures occasions. Après plusieurs alertes dans leur surface, dont une barre trouvée par l'adversaire, les poulains d'Ibrahim Kamara étaient tout heureux d'ouvrir le score juste avant la pause grâce à Kodjia qui profitait d'une passe en retrait très mal négociée par le gardien adverse (0-1, 45e). Froids de réalisme, les Eléphants faisaient le break par Gradel au retour des vestiaires, lorsque le Toulousain expédiait une puissante reprise de volée sous la barre (0-2, 48e). Derrière, les Amavubi sonnaient la révolte, mais ils jouaient de malchance et trouvaient les montants à deux reprises! Logiquement, Meddie Kagere finissait toutefois par réduire le score, profitant d'une sortie aérienne hasardeuse de Gbohouo (1-2, 64e). Pas récompensé de ses efforts, le Rwanda reste en revanche bloqué à zéro point. Le Mali reçu deux sur deux! En déplacement au Soudan du Sud dimanche, les Aigles se sont imposés 3-0, pour se détacher en tête du groupe C après deux journées. L'inévitable Moussa Marega a ouvert le score (0-1, 45e) dans ce match qui n'était pas télévisé et Salif Coulibaly a ensuite mis les siens à l'abri (0-2, 71e). Un autre ancien du TP Mazembe, Adama Traoré, a ensuite clos le score. Avec deux points d'avance sur le Burundi, 5 sur le Gabon et 6 sur leur victime du jour, les Maliens ont de quoi voir venir dans ce groupe C. Après sa victoire sur l'Egypte (1-0) pour son entrée dans le groupe J des éliminatoires, la Tunisie a enchaîné en s'imposant sans forcer face au Swaziland (2-0) ce dimanche. Appliqués et nettement dominateurs pour le premier match de leur nouveau sélectionneur Faouzi Benzarti, de retour sur le banc, les Aigles de Carthage ont logiquement ouvert le score par Khenissi, qui a bénéficié d'une déviation astucieuse de Khazri avant d'ajuster le gardien adverse (0-1, 17e). Le milieu offensif de l'AS Saint-Etienne a ensuite à nouveau joué les passeurs décisifs pour Sliti qui a fait le break (0-2, 37e). Vraiment pas sereins, les locaux ont donné l'impression de paniquer sur chaque offensive tunisienne et il a fallu attendre la 39e minute pour qu'ils obligent Ben Mustapha à une parade sur coup franc. A l'image de ce penalty de Khazri détourné par le gardien adverse dans les derniers instants, les Tunisiens auraient même pu corser l'addition avec plus de réalisme. Les visiteurs se contenteront cependant largement de ce succès qui leur permet de s'envoler en tête de la poule avec 3 points d'avance sur l'Egypte, qui a corrigé le Niger 6-0 samedi.