COUPE ARABE DES CLUBS:LE MATCH FACE AUX FORCES AÉRIENNES (IRAK) ARRÊTÉ À LA 72'

L'USM Alger valide son billet pour les 16es

Une attitude incompréhensible des Irakiens
Une attitude incompréhensible des Irakiens

L'USM Alger, un des trois représentants algériens dans l'édition 2018 de la Coupe arabe des clubs de football, s'est imposée (2-0) face à l'équipe des Forces aériennes irakiennes, dimanche soir au stade Omar-Hamadi (Bologhine) pour le compte du premier tour (retour).

Alors qu'on jouait la 72', les Irakiens ont décidé de quitter la pelouse, en guise de contestation contre les chants des supporters usmistes, qui scandaient le nom de l'ancien président irakien, Saddam Hussein.
Les Rouge et Noir, qui avaient déjà remporté le match-aller, le 8 août dernier à Karbala (Irak) grâce au but inscrit par Mahious à la 72e minute, ont dominé dès le début de la rencontre avant d'ouvrir la marque à quelques minutes de la mi-temps. Rabie Meftah récupère une balle transmise par Abderrrahmane Méziane avant de s'échapper à la limite du hors jeu et d'envoyer la balle au fond des filets suite à un tir croisé (39'). Quelques minutes plus tard, le défenseur irakien Saâd Natek Nadji, voulant dégager la balle envoyée par Méziane, trompe son propre gardien, d'une tête plongeante à la 45'+1. Ce but annihile tout espoir de retour des Irakiens dans le match. A l'heure de jeu les supporters des Rouge et Noir chantaient à la gloire de l'ancien président irakien Saddam Hussein, ce qui a irrité la délégation irakienne et provoqué un arrêt de jeu avant que les dirigeants de la formation des Forces armées irakiennes ne demandent à leurs joueurs de quitter le terrain et de rejoindre les vestiaires. L'arbitre de la rencontre, Mohamed Abdellah, se voit contraint d'appliquer la réglementation. Il a attendu un quart d'heure de temps avant de siffler la fin de la rencontre, sur un score de deux buts à zéro en faveur de l'USMA. Le coach des Irakiens, Sowaâd, s'étonne en déclarant «ne pas comprendre l'attitude des supporters algérois alors qu'on est en plein match de football et non en guerre». De son côté, le gardien de but des Rouge et Noir, Zemmamouche, s'est pointé aux vestiaires de la formation irakienne pour présenter des excuses aux hôtes de son équipe, en mentionnant «le mauvais comportement des supporters» avant d'ajouter:
«C'est dommage que le match s'arrête par la faute du comportement de nos supporters.» Quant au coach de l'USM Alger, Froger, il se contente de dire: «On a fait un bon match, on a bien géré la partie après avoir marqué deux buts. Maintenant, il faut tourner la page et penser aux prochains matchs au programme de notre équipe.» Il est important de signaler enfin que deux autres clubs algériens sont engagés dans cette compétition dont le vainqueur empochera un chèque de 6 millions de dollars, à savoir l'ES Sétif, qui a composté son billet pour le prochain tour en éliminant Al Ain (EAU) (2-1, 0-1), alors que le MC Alger a fait un grand pas vers la qualification après son succès contre Al Rifaa de Bahrein (2-1), le 9 août dernier à Manama, au match aller. Le match retour du Mouloudia d'Alger face à Al Rifaa de Bahrein est programmé, jusqu'à preuve du contraire, pour le 28 du mois en cours au stade du 5-Juillet à partir de 19h00.