CHAMPIONNAT D'AFRIQUE DES NATIONS DE HANDBALL (U21)

Les Verts s'inclinent face au Nigeria

La sélection algérienne de handball des U21 a compromis ses chances de participation au prochain Mondial de la catégorie, prévu en 2019 en Espagne, après sa défaite (25-22) contre le Nigeria, en match disputé lundi après-midi à Marrakech, pour le compte de la 4e journée du championnat d'Afrique des nations des moins de 21 ans, qui se déroule du 7 au 14 septembre courant au Maroc. En effet, seuls les quatre premiers de ce championnat d'Afrique seront qualifiés pour le Mondial. Or, la sélection algérienne compte déjà deux défaites et un nul, contre une seule victoire. Un parcours en dessous de la moyenne, qui est loin de lui assurer un billet pour l'Espagne. La sélection algérienne avait abordé ce tournoi par une défaite contre la Tunisie (25-46), avant de remporter une victoire (20-18) contre l'Angola, et se contenter d'un nul (22-22) contre le Maroc. Les Verts, dirigés par l'entraîneur Djalal-Eddine Harous peuvent nourrir bien des regrets d'avoir concédé cette défaite compromettante contre le Nigeria, car ils avaient réussi un bon match dans l'ensemble, et la victoire semblait largement à leur portée. Ce championnat d'Afrique des nations se déroule sous forme d'un mini-championnat, en présence de 7 équipes, qui initialement devaient être huit. Mais la Zambie s'est finalement désistée au dernier moment. Cette nation devait figurer dans la poule B, aux côtés de l'Egypte, du Maroc et de la Guinée, au moment où l'autre groupe se compose de la Tunisie, de l'Algérie, de l'Angola et du Nigeria.