LIGUE 1 MOBILIS - 5ÈME JOURNÉE

L'ES Sétif prend les commandes

L'Entente a pris provisoirement les commandes du championnat de Ligue 1 en battant le CR Belouizdad (3-2) dans un match complètement fou, disputé lundi soir au stade du 8-Mai 1945, alors que le MC Oran a enregistré sa première victoire de la saison face à l'AS Aïn M'lila (3-1).

L'Aigle noir sétifien a commencé par être mené au score (1-2), avant de renverser le Chabab à l'ultime seconde du temps réglementaire (3-2) et s'emparer ainsi provisoirement de la première place au classement général, avec dix points, en attendant le déroulement des autres rencontres. C'est l'ancien Belouizdadi Ali Lakroum qui avait ouvert le score pour l'ESS, en transformant un penalty à la 10', mais un doublé de Bourenane (28' et 43') a permis aux Rouge et Blanc de rejoindre les vestiaires en meneurs. Cependant, l'Entente n'avait pas encore dit son dernier mot et elle a poussé en deuxième mi-temps, jusqu'à égaliser par Bouguelmouna, ayant transformé un penalty (84'), avant de revenir à la charge à l'ultime seconde du temps réglementaire pour offrir une victoire inespérée à son équipe. Un exploit qui contraste avec le désarroi du Chabab, qui a démarré la saison avec une défalcation de trois points pour son forfait lors de la première journée et qui espérait donc repartir avec au moins un nul de Sétif. De son côté, le MC Oran a attendu cette 5e journée et le départ officiel de son désormais ex-entraîneur, le Marocain Badou Zaki, pour remporter sa première victoire de la saison. C'était contre l'AS Aïn M'lila, sur le score de (3-1), oeuvre de Hammar (23'), Sebbah (43') et Chibane (89'), alors que Si Ammar avait sauvé l'honneur pour les Rouge et Noir (85').
Un précieux succès, qui propulse les gars d'El-Hamri directement à la 10e place, avec 5 unités, soit à égalité de points avec le MC Alger, qui disputait hier son match chez l'O Médéa. Pour sa part, l'ancien leader de la Ligue 1, l'AS Aïn M'lila recule à la 3e place, qu'il partage avec le MO Béjaïa, le CS Constantine et le NA Hussein Dey, avec huit points chacun. Le CSC, champion d'Algérie en titre, a accédé à ce classement en battant l'USM Bel-Abbès (3-0), grâce à Abid (58') et un doublé de Lamri (45' et 68'), alors qu'un peu plus tôt dans l'après-midi, le NA Hussein Dey avait petitement disposé de la JS Saoura (1-0), grâce à une belle tête croisée de son capitaine, Ahmed Gasmi (13').