Prévisions pour le 17 Decembre 2018

 Adrar Min 6 °C Max 21 °C
30
 Laghouat Min 5 °C Max 17 °C
32
 Batna Min 2 °C Max 11 °C
34
 Biskra Min 5 °C Max 21 °C
32
 Tamanrasset Min 6 °C Max 19 °C
32
 Tlemcen Min 7 °C Max 15 °C
34
 Alger Min 7 °C Max 17 °C
34
 Saïda Min 4 °C Max 13 °C
30
 Annaba Min 10 °C Max 17 °C
11
 Mascara Min 7 °C Max 17 °C
30
 Ouargla Min 7 °C Max 19 °C
32
 Oran Min 10 °C Max 18 °C
30
 Illizi Min 3 °C Max 21 °C
32
 Tindouf Min 7 °C Max 19 °C
28
 Khenchela Min 2 °C Max 12 °C
34
 Mila Min 6 °C Max 15 °C
30
 Ghardaïa Min 8 °C Max 19 °C
32
Accueil |Sports |

IL PREND DOUCEMENT, MAIS SÛREMENT SON ENVOL AVEC NAPLES

Adam Ounas récompensé de sa patience

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Patience, mère de toutes les vertus. Cet adage, Adam Ounas (21 ans) l'a fait sien en ce début de saison. Avec l'arrivée de Carlo Ancelotti aux manettes cet été, l'ancien Bordelais, qui sortait d'une première saison contrastée en Serie A sous les ordres de Maurizio Sarri (7 apparitions, aucune titularisation), a d'abord choisi de rester à Naples, malgré un intérêt de l'AS Saint-Étienne. Le milieu offensif, appliqué et volontaire, a montré de belles choses, d'abord, durant la préparation, avec des buts et des actions tranchantes. Carletto l'a toutefois lancé à doses homéopathiques en compétition (3 entrées en jeu en championnat, 1 en Ligue des Champions). À chaque fois, il a apporté quelque chose. Le technicien italien a attendu dimanche dernier pour lui offrir sa première titularisation, au San Paolo, face à Sassuolo (2-0, 8e journée). Sa première en carrière en Serie A. Et l'international algérien n'a pas tardé à répondre à la confiance de son coach, ouvrant le score dès la 3'. Mais le Fennec ne s'est pas contenté de marquer, il a également été un danger permanent pour la défense adverse. Le tacticien n'en a pas trop fait en conférence de presse d'après-match. «Verdi et Ounas? Ils ont été très bons tous les deux, même si on a davantage vu Ounas. (...) Je suis content de leur prestation. (...) Ils jouent parce qu'ils le méritent, je ne suis pas fou. Evidemment, ils me donnent des garanties même si nous pouvons encore nous améliorer au niveau du rendement sur un match», a-t-il lancé. L'ancien boss du Paris SG n'a pas été le seul à apprécier la prestation du natif de Chambray-les-Tours. Ainsi, La Gazzetta dello Sport et Il Mattino lui ont attribué un 7/10, le Corriere dello Sport lui a mis un 6,5/10 pour son «inoubliable première». De quoi savourer pour celui qui a également été rappelé en sélection d'Algérie par Djamel Belmadi. «J'ai enfin marqué le but dont je rêvais depuis longtemps. La chose la plus belle, c'est qu'il a mis tout le monde sur un pied d'égalité. Je ne peux que le remercier. Personne n'est jamais exclu à l'entraînement. Il y a des rotations en permanence, nous avons besoin de confiance pour nous exprimer au mieux. Ce n'était pas forcément le cas avec Sarri, car il utilisait souvent les mêmes éléments. Avec Ancelotti, je me sens important», a-t-il conclu. Enfin récompensé de sa patience, Adam Ounas peut rêver à des lendemains qui chantent.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha