Prévisions pour le 18 Decembre 2018

 Adrar Min 9 °C Max 22 °C
34
 Laghouat Min 1 °C Max 15 °C
32
 Batna Min -1 °C Max 13 °C
32
 Biskra Min 5 °C Max 16 °C
32
 Tamanrasset Min 8 °C Max 20 °C
23
 Tlemcen Min 7 °C Max 18 °C
32
 Alger Min 0 °C Max 18 °C
32
 Saïda Min 4 °C Max 16 °C
32
 Annaba Min 9 °C Max 16 °C
30
 Mascara Min 5 °C Max 22 °C
32
 Ouargla Min 6 °C Max 16 °C
32
 Oran Min 6 °C Max 19 °C
32
 Illizi Min 4 °C Max 21 °C
34
 Tindouf Min 6 °C Max 19 °C
32
 Khenchela Min -1 °C Max 13 °C
32
 Mila Min 2 °C Max 17 °C
34
 Ghardaïa Min 5 °C Max 15 °C
34
Accueil |Sports |

ACCUSATIONS DE CORRUPTION AUTOUR DE LA VENTE DE WEMBLEY

La FA lance une enquête

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Dans une série de tweets publiés, l'ex-directeur adjoint des opérations football de Fulham Craig Kline a en effet appelé la Fédération à empêcher la vente du stade de Londres.

La Fédération anglaise a confirmé avoir lancé une enquête sur des allégations de «corruption généralisée» autour du projet controversé de vente de Wembley à Shahid Khan, le propriétaire de Fulham. «Nous avons récemment été contactés par Craig Kline, qui fait état d'une série d'allégations sur Fulham.
Nous sommes en train d'examiner ces allégations», assure la FA dans un communiqué. Dans une série de tweets publiés, l'ex-directeur adjoint des opérations football de Fulham Craig Kline a en effet appelé à la Fédération à empêcher la vente du stade de Londres. Les tweets, effacés depuis, assurent que Kline et Tony Khan, fils de Shahid et copropriétaires des Cottagers, disposent de «traces écrites» prouvant «la fraude, la mise en danger d'enfants et leur exploitation». La FA s'est réunie mardi pour discuter de la proposition de Khan senior, estimée à 600 millions de livres sterling (environ 686 millions d'euros), qui divise le monde du football anglais, notamment en raison de la personnalité controversée du patron de Fulham. Le millionnaire américain entend délocaliser l'équipe de football américain dont il est également propriétaire, les Jaguars de Jacksonville, à Londres et souhaite utiliser les 86 000 places du stade habituellement réservé à la sélection nationale anglaise. Le passage chez les Cottagers de Kline, renvoyé en novembre, a été ponctué de fréquentes querelles avec staff et dirigeants, opposés à son approche purement statistique lors du recrutement de certains joueurs. Après son renvoi, il a déjà accusé Fulham de racisme et d'intimidation, des accusations rejetées par le club et la police.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha