Prévisions pour le 16 Decembre 2018

 Adrar Min 6 °C Max 19 °C
32
 Laghouat Min 1 °C Max 17 °C
32
 Batna Min 0 °C Max 16 °C
32
 Biskra Min 5 °C Max 17 °C
32
 Tamanrasset Min 5 °C Max 20 °C
32
 Tlemcen Min 7 °C Max 17 °C
32
 Alger Min 6 °C Max 20 °C
32
 Saïda Min 2 °C Max 19 °C
32
 Annaba Min 10 °C Max 19 °C
34
 Mascara Min 4 °C Max 22 °C
32
 Ouargla Min 3 °C Max 17 °C
32
 Oran Min 6 °C Max 19 °C
32
 Illizi Min 3 °C Max 16 °C
32
 Tindouf Min 6 °C Max 19 °C
32
 Khenchela Min 1 °C Max 15 °C
32
 Mila Min 2 °C Max 18 °C
32
 Ghardaïa Min 2 °C Max 17 °C
32
Accueil |Sports |

LIGUE DES CHAMPIONS D'EUROPE

Soupçons de trucage lors de PSG-Etoile Belgrade

Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Les Parisiens face au scandaleLes Parisiens face au scandale

Selon L'Équipe, un haut dirigeant de l'Étoile rouge de Belgrade aurait misé 5 millions d'euros sur une défaite de sa propre équipe par cinq buts d'écart.

L'Équipe a révélé vendredi l'existence de possibles trucages du match de Ligue des champions PSG-Étoile rouge de Belgrade (6-1).
Le quotidien sportif français avance qu'une enquête a été ouverte par les autorités françaises le 4 octobre, soit le lendemain de la rencontre. Cette dernière était très surveillée puisqu'en plus des gendarmes et CRS habituels contrôlant les chauds supporters serbes, des policiers étaient présents pour guetter la passivité éventuelle de joueurs de l'Étoile rouge de Belgrade. Quelques jours plus tôt, l'UEFA avait alerté le PNF (Parquet national financier) de possibles trucages de cette rencontre. Un informateur, n'ayant évidemment pas révélé son identité, aurait affirmé qu'un haut dirigeant du club serbe a misé 5 millions d'euros, avec des complices, sur une défaite de sa propre équipe par cinq buts d'écart. Plusieurs millions d'euros étaient potentiellement à gagner.
Le responsable haut placé aurait également impliqué plusieurs joueurs de l'équipe visiteuse dans la combine. Durant le match, au moment du cinquième but de Kylian Mbappé, les policiers auraient échangé des regards complices. Face à ces soupçons graves, Dragan Dajiæ, le président d'honneur du club serbe, a réagi en éclatant de rire: «Vous êtes le premier à me parler de ça. Je n'ai absolument rien entendu là-dessus. Ce n'est pas possible, ce n'est pas vrai!» Dans le même temps, le PSG s'étonne de ces révélations: «C'est avec la plus grande stupeur et indignation que nous apprenons les informations dont vous nous faites part ce jour. À aucun moment, un membre du club, quel qu'il soit, n'a été sollicité pour évoquer des questions autres que celles strictement liées à l'organisation du match, à savoir les réunions, visites ou déjeuners protocolaires d'usage en marge de chaque rencontre d'UEFA Champions League. À cette occasion, le Paris Saint-Germain rappelle son attachement à un principe fondamental du sport, celui de l'intégrité des compétitions et, en conséquence, un refus de toute forme de pratique pouvant remettre en cause cette intégrité». Pour sa part, l'Etoile rouge a réagi un peu plus tard par le biais d'un communiqué.
«L'Étoile Rouge de Belgrade, avec la plus grande colère et la plus grande contrariété, rejette les propos du journal L'Équipe sur les doutes quant à l'issue du match face au Paris Saint-Germain et l'implication de quiconque du FK Crvena zvezda dans une éventuelle inconduite. La réputation et la renommée de notre club sont gravement endommagées», lit-on.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha