Prévisions pour le 15 Decembre 2018

 Adrar Min 7 °C Max 17 °C
32
 Laghouat Min 5 °C Max 13 °C
32
 Batna Min 2 °C Max 9 °C
39
 Biskra Min 8 °C Max 18 °C
23
 Tamanrasset Min 8 °C Max 21 °C
34
 Tlemcen Min 3 °C Max 13 °C
30
 Alger Min 8 °C Max 16 °C
39
 Saïda Min 2 °C Max 12 °C
30
 Annaba Min 12 °C Max 16 °C
23
 Mascara Min 3 °C Max 14 °C
30
 Ouargla Min 10 °C Max 17 °C
32
 Oran Min 8 °C Max 17 °C
30
 Illizi Min 5 °C Max 16 °C
32
 Tindouf Min 10 °C Max 20 °C
32
 Khenchela Min 1 °C Max 8 °C
11
 Mila Min 7 °C Max 12 °C
39
 Ghardaïa Min 7 °C Max 15 °C
32
Accueil |Sports |

MC ORAN

Le club s'enlise dans la crise administrative

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

«Honte à ceux qui manipulent certaines personnes pour m'insulter. Mais qu'ils sachent que je ne suis pas disposé à partir et que je n'ai pas besoin d'une société pour parrainer le club», a déclaré le président Ahmed Belhadj.

Les déchirements et autres luttes intestines continuent de marquer le quotidien du conseil d'administration du MC Oran, dont le président Ahmed Belhadj, est de nouveau monté au créneau pour charger ses pairs à l'issue du match remporté à domicile par son équipe face au DRB Tadjenanet (3-1), mardi soir pour le compte de la 12e journée de la Ligue 1 de football. «Ceux qui militent pour que le club soit parrainé par une société nationale le font en réalité pour des desseins inavoués. Ils visent tout simplement à en profiter pour s'en servir», a déclaré Belhadj, dit «Baba», à la presse à la fin de la partie. Pendant la mi-temps, le boss oranais, qui est à sa 5e saison aux commandes du club-phare de la capitale de l'Ouest, a entendu des vertes et des pas mûres de la part de certains supporters, dans un comportement qualifié par l'intéressé d'une «énième manoeuvre de la part de ses opposants pour (le) pousser à partir». «Honte à ceux qui manipulent certaines personnes pour m'insulter. Mais qu'ils sachent que je ne suis pas disposé à partir, et que je n'ai pas besoin d'une société nationale pour parrainer le club que je continue à gérer avec mon propre argent. Qu'ils attendent la fin de saison, soit la fin de mon mandat, pour faire tout ce qu'ils veulent au MCO», a-t-il ajouté l'air dépité. En fait, ce n'est pas la première fois que l'actuel premier responsable de la formation d'Al-Hamri brandit la menace de la démission, lui, qui s'est plaint, à l'issue du précédent match à domicile face à la JS Kabylie (0-0) de l'absence totale des membres du conseil d'administration. Pour rappel, toutes les convocations que Belhadj avait envoyées à ses pairs du conseil pour se réunir au cours des deux précédentes années, ont reçu une fin de non-recevoir, enfonçant le club dans une crise administrative qui ne dit pas son nom. Par ailleurs, la victoire face au DRBT est la première du MCO sous la conduite de son nouvel entraîneur, Omar Belatoui, qui a succédé au Marocain, Badou Zaki, parti après seulement quatre journées de championnat. Elle permet également aux Hamraoua de renouer avec le succès après trois contre-performances, dont deux à domicile. Les Oranais se hissent provisoirement à la 5e place qu'ils partagent en compagnie du NA Hussein Dey avec 16 points.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha