Prévisions pour le 15 Novembre 2018

 Adrar Min 10 °C Max 23 °C
32
 Laghouat Min 9 °C Max 15 °C
28
 Batna Min 5 °C Max 17 °C
30
 Biskra Min 16 °C Max 23 °C
23
 Tamanrasset Min 12 °C Max 25 °C
30
 Tlemcen Min 8 °C Max 15 °C
30
 Alger Min 13 °C Max 20 °C
30
 Saïda Min 9 °C Max 16 °C
30
 Annaba Min 12 °C Max 20 °C
28
 Mascara Min 10 °C Max 17 °C
39
 Ouargla Min 15 °C Max 26 °C
32
 Oran Min 12 °C Max 21 °C
39
 Illizi Min 13 °C Max 30 °C
32
 Tindouf Min 12 °C Max 22 °C
32
 Khenchela Min 6 °C Max 16 °C
30
 Mila Min 10 °C Max 20 °C
12
 Ghardaïa Min 11 °C Max 19 °C
32
Accueil |Sports |

MEMBRE FONDATEUR DU MOB

Allaoua Khima tire sa révérence

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Il était l'un des premiers footballeurs professionnels, l'homme qui a passé plus de 62 ans sur les stades. Il tire sa révérence à l'âge de 88 ans. Il a fait partie du premier groupe qui a donné naissance au MO Béjaïa (fusion de l'USB et du CSB). Dda Allaoua, qui a joué au MOB pendant 6 mois après sa création en 1954, avant de tenter sa chance en France, comme l'un des premiers joueurs professionnels de football. «En 1954, après les six mois que j'ai passés au MOB, j'ai pris mes bagages pour me rendre à Marseille à bord d'un bateau de marchandises», nous avait-il confié dans une précédente interview. Il a joué dans un club amateur pendant une saison, avant d'intégrer Château Gambart où il a gagné la coupe provençale (Sud-Est) en 1957. Une année après, il a fait un test convaincant avec l'OM, mais son président l'a orienté vers Sète où il a marqué son passage avec brio. Il était dans la deuxième vague de l'équipe du FLN qui devait rallier Tunis avec Ahmed Arab, Soukhane, Bouchache et les autres. Mais comme il était marié et père de deux enfants, les responsables politiques du FLN l'ont autorisé à rester en France. Après l'indépendance, en 1964, il est revenu à sa ville natale et directement au MOB où il a passé deux saisons comme entraîneur - joueur. Il est resté fidèle au club de ses premières amours malgré toutes les convoitises. La rencontre qui est restée gravée dans la mémoire du professionnel béjaoui est celle de la coupe de France avec Sète contre Reims où évoluaient Colonna, Jonquet, Piantoni, et Fontaine, au stade-Vélodrome de Marseille. «Nous avons perdu à cause d'une erreur de notre arrière droit à la dernière minute», se rappelait-il. Dda Allaoua a quitté Sète pour Cherbourg où il a passé 3 bonnes saisons. Dda Allaoua fait partie de ces braves gens qui ont refusé de se faire établir la carte de moudjahid après l'indépendance, malgré son engagement total pour la cause nationale, puisqu'il était responsable de section en France. L'homme tire sa révérence en regrettant la situation désastreuse de notre sport roi en affirmant: «Actuellement, beaucoup de personnes courent pour présider les différents clubs. Ils s'intéressent trop aux affaires, au détriment du sport. C'est l'argent qui a fait régresser le niveau de notre football». Ses dernières oeuvres sont toujours liées au football. Il a créé une équipe Sport et travail du quartier Taâssast et une équipe de jeunes qu'il avait d'ailleurs nommée l'USB. Repose en paix Dda Allaoua.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha