Prévisions pour le 19 Novembre 2018

 Adrar Min 15 °C Max 22 °C
26
 Laghouat Min 9 °C Max 17 °C
26
 Batna Min 6 °C Max 13 °C
39
 Biskra Min 11 °C Max 17 °C
28
 Tamanrasset Min 13 °C Max 25 °C
28
 Tlemcen Min 7 °C Max 12 °C
11
 Alger Min 13 °C Max 19 °C
39
 Saïda Min 6 °C Max 13 °C
12
 Annaba Min 11 °C Max 21 °C
30
 Mascara Min 8 °C Max 15 °C
12
 Ouargla Min 11 °C Max 23 °C
28
 Oran Min 11 °C Max 18 °C
11
 Illizi Min 14 °C Max 28 °C
28
 Tindouf Min 12 °C Max 19 °C
30
 Khenchela Min 5 °C Max 13 °C
28
 Mila Min 10 °C Max 19 °C
30
 Ghardaïa Min 11 °C Max 18 °C
26
Accueil |Sports |

USMA 1 - JSK 0 : LES DEUX ÉQUIPES ONT FOURNI UNE TRÈS BONNE PRESTATION

Les Algérois confirment leur leadership

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Les Algérois confirment leur leadership

L'avantage des Usmistes dans cette rencontre était insignifiant, hormis le fait d'avoir profité mieux que les Canaris des occasions procurées pour concrétiser l'une d'entre elles par l'intermédiaire de Faouzi Yaya.

La rencontre tant attendue opposant l'USM Alger et la JS Kabylie a finalement tenu ses promesses. Elle a offert un football de très bonne facture pour ceux qui l'avaient suivi. Les deux antagonistes ont fourni un jeu qui renseigne sur leurs capacités de jouer les premiers rôles en championnat national et surtout de bien représenter l'Algérie sur les terrains africains. L'avantage a tourné, finalement, au profit des Algérois (1-0) qui ont su mettre à profit les erreurs défensives de leurs adversaires de la soirée. Aussi, après une série de reports aussi abusifs qu'inexpliqués, la rencontre a tout de même eu lieu avec un seul bémol, la mauvaise organisation qui règne dans le championnat national. Même si ce sont les joueurs de la JSK qui ont subi le plus lourd poids des décalages, il n'en demeure pas moins que les Usmistes ont été, aussi, touchés dans leur moral. Les quelques joueurs récupérés par Abdelhakim Serrar après cette série de reports n'ont pas montré une quelconque différence dans le jeu. L'avantage des Algérois était très insignifiant, hormis le fait d'avoir profité mieux que les Canaris des occasions pour concrétiser l'une d'entre elles par l'intermédiaire de Faouzi Yaya.

Dumas: des choix «brouillons»
Toujours au registre du jeu sur le terrain, les choix tactiques de Franck Dumas étaient de l'avis des connaisseurs très brouillons. Beaucoup n'ont en effet pas compris l'alignement de Boukhenchouche en seconde période alors que tous savaient que son rôle était très grand dans cette rencontre à multiples enjeux. Le technicien français a fait quelques choix tactiques qui n'ont pas été porteurs surtout au niveau de la zone médiane. Ce qui s'est répercuté sur le rendement de l'attaque. En fait, le choix tactique de Dumas a été dicté aussi par les capacités de ses joueurs. Les supporters de la JSK ont affirmé que leur équipe s'est présentée avec une attaque qui manquait cruellement d'un bon finisseur. Cette pénurie, qui se fait sentir de match en match, met à nu la mauvaise campagne de recrutement menée lors du mercato d'été.

L'énigme Fiston et Uche
D'aucuns auront remarqué l'inutilité des recrutements des deux joueurs africains qui n'apportent jusqu'à présent aucune valeur ajoutée au rendement. Il existe de meilleurs talents dans le cru. Par ailleurs, passé cette rencontre dont le résultat a été somme toute logique avec ce léger avantage de l'USMA, les Canaris doivent maintenant penser à la prochaine rencontre face au NAHD. L'adversaire produit un jeu de très bonne facture cette saison et le sous-estimer est une erreur fatale. L'avantage des Canaris ce mardi est de jouer devant leurs supporters à Tizi Ouzou. Arracher les trois points rapprochera les camarades de Tafni, la révélation de cette première moitié de saison, du leader qui s'éloigne.

Un mal pour un bien?
Enfin, hier à Tizi Ouzou, les amoureux de la balle ronde exprimaient leur espoir que toute cette histoire de bras de fer aura des répercussions positives sur le reste de la compétition. La mauvaise organisation du championnat doit cesser dans l'intérêt non seulement de la JSK, mais de tout le football algérien. Le coup de gueule de Cherif Mellal aura, ainsi, servi à libérer la parole et lever le voile sur le mal qui ronge le football algérien. A présent, la JSK retourne au terrain en laissant la balle dans le camp des responsables du sport en Algérie.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha