Prévisions pour le 15 Decembre 2018

 Adrar Min 7 °C Max 17 °C
32
 Laghouat Min 5 °C Max 12 °C
32
 Batna Min 2 °C Max 9 °C
12
 Biskra Min 8 °C Max 18 °C
23
 Tamanrasset Min 6 °C Max 21 °C
34
 Tlemcen Min 4 °C Max 13 °C
30
 Alger Min 8 °C Max 16 °C
30
 Saïda Min 3 °C Max 12 °C
30
 Annaba Min 12 °C Max 16 °C
11
 Mascara Min 3 °C Max 14 °C
30
 Ouargla Min 10 °C Max 17 °C
32
 Oran Min 8 °C Max 17 °C
30
 Illizi Min 5 °C Max 16 °C
32
 Tindouf Min 10 °C Max 20 °C
32
 Khenchela Min 1 °C Max 8 °C
39
 Mila Min 8 °C Max 13 °C
39
 Ghardaïa Min 7 °C Max 15 °C
32
Accueil |Sports |

LE MJS, LA FAF ET LA LFP APPELLENT AU CALME

comment soigner l'image du foot

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
comment soigner l'image du foot

Jeudi, le MJS a appelé à une réunion au siège de son département en la présence de Zetchi et Medouar, ainsi que le président de la Commission exécutive de lutte contre la violence, Réda Doumi et des représentants des services de sécurité.

La rencontre qui s'est tenue mercredi au Centre technique national de Sidi Moussa (Alger) entre le président de la Fédération algérienne de football, Kheïreddine Zetchi, le président de la Ligue de football professionnel, Abdelkrim Medouar, ainsi que les présidents des clubs a été caractérisée par un esprit «familial», de «convivialité» et surtout par un «appel au calme».
Cette réunion s'est tenue sur proposition de Zetchi afin de faire une évaluation générale de la première partie de la saison la phase-aller de la compétition. Aussi, il était question de revenir sur les dérapages de certains présidents de clubs dans leur bras de fer avec Medouar. Ces responsables se tiraillaient par presse interposée ce qui a poussé le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab, à intervenir pour lancer plusieurs appels en responsabilisant tout le monde pour donner une meilleure image du football national.

Réunion au siège du ministère
Jeudi, le MJS a appelé à une réunion au siège de son département en la présence de Zetchi et Medouar, ainsi que le président de la Commission exécutive de lutte contre la violence, Réda Doumi, et des représentants des services de sécurité. Dans ce conclave, il a été question de mettre en place une feuille de route pour lutter contre ce phénomène, en convenant d'appliquer la loi dans toute sa rigueur pour que la seconde moitié de la saison se déroule dans les meilleures conditions possibles. Il a été convenu, aussi, de tenir une nouvelle réunion dans les jours à venir afin de valider plusieurs décisions liées à cette lutte contre la violence.

Suivre la voie légale
Lors de sa dernière réunion avec les présidents de clubs, au niveau du CTN de Sidi Moussa, Zetchi a appelé lors de son intervention tout le monde à faire preuve de retenue dans ses déclarations à la presse et éviter les propos incendiaires, qui ne serviront en aucun cas le football national. «Le sens des responsabilités doit être de mise chez nos responsables. Nous avons décidé d'organiser une réunion mensuelle avec les présidents de clubs pour aborder les différents sujets d'actualité», a-t-il indiqué. Le président de la FAF a également développé plusieurs thèmes dans son discours d'allocution en mettant en relief l'importance du respect des institutions et des décisions qu'elles prennent en empruntant, dans le cas où une quelconque sentence déplait, la voie légale et réglementaire de recours. «Il faut que les clubs apprennent à communiquer par écrit. Saisir la FAF ou la LFP ou une quelconque instance par téléphone n'est plus tolérable. Il faut abolir cette méthode», s'est-il expliqué.
De son côté, le président de la LFP a indiqué que la rencontre était plutôt conviviale. «Chaque président a pris la parole ensuite pour évoquer les problèmes liés au fonctionnement du championnat et proposer des solutions», dira Medouar avant d'appeler, lors de son intervention, les présidents de clubs à choisir les mots qu'il faut dans leurs déclarations, pour ne pas voir cela mener à des conséquences indésirables.

Les médias appelés à suivre le même chemin
Ces appels à la retenue, au sens des responsabilités et surtout au calme, ne doivent pas laisser insensibles tous les acteurs du football national, à commencer par les médias. On se permet, dans ce sillage, de saisir l'occasion pour faire appel à tous les membres de la presse sportive nationale à suivre dans le même sens pour que nos stades soient vraiment un lieu de plaisir et de joie et non de violence. Cela passera par le fait d'éviter de lancer dans une polémique qui ne mènera nulle part, sauf vers le pourrissement. A bon entendeur...

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha