Accueil |Sports |

JUDO

Lancement officiel de l'Académie nationale

Taille du texte : Decrease font Enlarge font
La FIJ a choisi l'Algérie pour lancer ce type de projet.La FIJ a choisi l'Algérie pour lancer ce type de projet.

Cette nouvelle structure sportive sera implantée, dans un premier temps, à travers 5 wilayas pilotes: Alger, Tizi-Ouzou, Béjaïa, Constantine et Oran, avec chacune 4 écoles primaires, auxquelles s'ajoutent 3 écoles dans le sud du pays, dont l'implantation reste à déterminer.

Le président du Comité olympique et sportif algérien (COA) Mustapha Berraf, a donné lundi dernier, à partir d'Ait Mesbah (20 km au sud de Tizi Ouzou), le coup d'envoi officiel pour le lancement de l'Académie nationale de judo. Cette nouvelle structure sportive, fruit d'un accord entre le COA et la Fédération internationale de judo (FIJ), et qui a reçu l'aval des ministères de la Jeunesse et des Sports et celui de l'Education nationale, sera implantée, dans un premier temps, à travers 5 wilayas pilotes: Alger, Tizi-Ouzou, Béjaïa, Constantine et Oran, avec chacune 4 écoles primaires, auxquelles s'ajoutent 3 écoles dans le sud du pays, dont l'implantation reste à déterminer. «La FIJ a choisi l'Algérie pour lancer ce type de projet, «le judo dans les écoles», au niveau continental et régional comme elle l'avait fait aux USA, en France, au Japon et en Hongrie pour ne citer que ces pays», a relevé, à l'occasion, Berraf, qui a souligné «l'impact de l'Algérie dans le rayonnement du judo à l'échelle mondiale». Le projet, qui sera coordonné par l'ancienne médaillée olympique, Soraya Haddad, désignée coordinatrice générale, permettra l'encadrement par un entraîneur professionnel qualifié et la fourniture de tous les moyens logistiques nécessaires aux écoles choisies pour la pratique de cette discipline. «Notre objectif est d'impliquer le maximum possible d'enfants chaque année, en leur enseignant des compétences pour la vie et en créant une société meilleure», a déclaré, pour sa part, l'ancienne médaillée olympique lors de la présentation du projet. Le président de l'Association des Comités nationaux olympiques africains (ACNOA), Mustapha Berraf, a visité à cette occasion trois des quatre établissements destinés à accueillir ce projet au niveau de la wilaya dont l'école Messaoudi Arab à Ait-Bouaddou, commune de Ouadhia, (35 Km au sud de Tizi Ouzou), Hamroun Med Arezki à Ait Mesbah, dans la commune de Beni-Douala (20 km au sud de Tizi Ouzou) et celle de Bounar Belkacem au village Redjaouna, dans la commune de Tizi-Ouzou.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha