Accueil |Sports |

LIGUE DES CHAMPIONS D'AFRIQUE : LE CSC CORRIGE LE TP MAZEMBE (3-0)

héroïques Constantinois

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
héroïques Constantinois

Une soirée de rêve que celle vécue par les Constantinois. Le CSC a joué une partie pleine en s'offrant les Congolais du TP Mazembe sur le score sans appel de 3-0, dans un stade du Chahid-Hamlaoui tout acquis à leur cause, lors de cette rencontre entrant dans le cadre de la seconde journée de la Ligue des champions d'Afrique.

Atteignant pour la première fois de leur histoire ce tour de cette prestigieuse compétition, les gars de l'antique Cirta ont dominé outrageusement une équipe du TP Mazembe qui, habituellement, ne réussit pas aux équipes algériennes. Le gardien Bakula a retardé l'échéance à plusieurs reprises en première période, mais les Corbeaux de Lubumbashi ont payé leurs «largesses» défensives au prix fort au retour des vestiaires et complètement pris l'eau de toutes parts. À la 51', Benyada a ouvert le score, avant que Zaâlani (65') et Lamri (80') n'enfoncent le clou pour permettre à Constantine de s'échapper en tête du groupe «C».

L'effet Denis Lavagne
Arrivé en grande pompe après la séparation du club d'avec Abdelkader Amrani, le technicien français, Denis Lavagne, n'a pas tardé à apporter sa touche, avec au final un parcours époustouflant. Sous ses ordres, «El Khadra» a remporté 9 victoires en autant de rencontres, toutes compétitions confondues.
Et ce n'est pas tout, puisque l'ancien sélectionneur des Lions indomptables du Cameroun a métamorphosé ses joueurs, leur inculquant cette rage de vaincre qui ne laisse, désormais, aucune chance à leurs adversaires. Des joueurs en perte de vitesse avant son arrivée ont fini par retrouver leur régime de croisière, et les résultats en sont la parfaite preuve. «C'est le meilleur démarrage possible en cette Ligue des champions, mais rien n'est encore joué dans ce groupe, il faudra être très vigilant lors du prochain déplacement en égypte et surtout garder notre humilité», a-t-il déclaré, non sans appeler ses joueurs à garder les pieds sur terre, puisque le chemin est encore long à parcourir. Même son adversaire, Pamphile Mihayo Kazembe, a reconnu la suprématie de l'équipe algérienne lors de cette rencontre.
«Le CSC a mis le pied sur le ballon et a été meilleur dans tous les compartiments de jeu, ce n'est qu'après avoir encaissé le premier but qu'on a commencé à développer notre football, mais malheureusement c'était trop tard. Je félicite le CSC pour sa prestation de ce soir, d'autant plus que ça fait longtemps qu'on n'avait plus perdu sur un score pareil», a-t-il affirmé à l'issue de la rencontre.
Lavagne, qui a hérité d'une situation très difficile, n'a pas mis de temps pour marquer son territoire et redresser la barre, ce qui redonne l'espoir tant recherché à ses joueurs.
Remettre les pieds sur terre, c'est surtout pour se consacrer aux prochaines échéances, dont le match de ce mercredi en 8es de finale de la coupe d'Algérie face à l'équipe du MB Rouissat, en déplacement.
Le responsable technique des Sanafir ne veut rien laisser échapper. Jouer sur tous les fronts est désormais son principal objectif.

Ambiance de folie
Depuis le temps qu'il est connu que le CSC tient sa grande motivation de ses supporters, ces derniers sont considérés, de loin, comme les meilleurs en Algérie, même si le trophée est revenu, en 2018, à ceux de la JSK. En cette soirée glaciale du samedi 19 janvier, il n'y avait pas de place vide sur les gradins du stade Chahid-Hamlaoui.
Dès l'ouverture des portes du stade, les inconditionnels des Vert et Noir ont envahi les tribunes.
Les animateurs des grands jours ont garni le stade, ce qui a donné ce surplus de motivation aux joueurs, et cette victoire avec l'art et la manière est là pour en témoigner. Avec cette seconde victoire en C1, les supporters du CSC voient plus grand.
Ils estiment que leur équipe a les moyens de passer cette phase de poules et aller encore plus loin. Avec un effectif qui retrouve sa confiance, un entraîneur qui ne laisse rien au hasard et surtout une direction qui veille au grain, tous les moyens sont désormais mis à la disposition de l'équipe, afin de ravir ses fans. Le rêve est permis.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha