Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Sports |

COURTISÉ PAR DES GROSSES ÉCURIES ITALIENNES

Bennacer ne pense pas au mercato

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Des performances qui ne laissent personne indifférentDes performances qui ne laissent personne indifférent

L'Inter Milan, Naples ou encore l'AS Rome mènent, selon les médias transalpins, une lutte acharnée pour engager, dès la fin de la saison, le joueur formé à Arsenal.

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, au moment où Empoli peine à trouver ses marques en Serie A, son milieu de terrain algérien, Ismaïl Bennacer, réalise des prestations de premier ordre. Il ne se passe pas un match sans que l'Algérien ne fasse parler de lui. Son équipe, qui court toujours derrière les points pour sauver sa peau du purgatoire, compte sur lui afin de débloquer la situation. Les responsables du club italien veulent, entre-temps, le préserver de la pression qui risque de peser sur lui après la série de convoitises dont il fait l'objet. L'Inter Milan, Naples ou encore l'AS Rome mènent, selon les médias transalpins, une lutte acharnée pour engager, dès la fin de la saison, le joueur formé à Arsenal. Malgré toutes ces informations, Bennacer reste hermétique, estimant qu'il a la tête froide et qu'il n'est nullement perturbé. «Les rumeurs du mercato m'ont-elles affecté? Je ne pense pas à ces choses, mais au fait de marquer des points avec l'équipe. Je pense seulement à cela maintenant», a-t-il affirmé. Jeudi dernier, son équipe se déplaçait chez la Lazio Rome, dans une rencontre où il ne fallait surtout pas perdre. Mais loin s'en faut, puisque Empoli s'est incliné par la plus petite des marges. Et malgré ce résultat, Bennacer a su, encore une fois, tirer son épingle du jeu, étant le meilleur élément de son équipe. Et les statistiques ne sauront contredire cela: 89 balles touchées, deux dribbles, deux tacles, une interception, 93% de passes réussies et une passe-clé. Mais qu'est-ce qui a manqué à son équipe pour réaliser un résultat meilleur? A cette question, le petit lutin algérien dira: «Face à la Lazio nous aurions pu gagner. Nous avons encaissé sur penalty (signé Caicedo à la 42', NDLR). Nous avions monopolisé le ballon et appliqué les consignes du coach, mais cela n'a pas été fructueux. Il fallait marquer et ne pas encaisser. Nous avons fait tout ce que l'entraîneur avait demandé, mais nous avons perdu et j'en suis désolé. Nous devons, désormais, tous faire mieux, des défenseurs aux attaquants. Nous devons faire mieux en équipe.» Malgré les résultats en dents de scie de son équipe, qui occupe la 17e place à un point du premier relégable, Bologne, Bennacer doit veiller à ce qu'il se maintienne sur cette cadence et ce niveau. Cela lui permettra d'espérer figurer sur la liste des joueurs qui seront retenus par Djamel Belmadi pour la prochaine CAN au mois de juin en Egypte. Son apport devrait être considérable surtout avec la méforme qu'affichent certains de ses compatriotes avec leurs clubs respectifs.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha