Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Sports |

BAGARRES, JETS DE PROJECTILES ET TENTATIVE D'AGRESSION À L'ARME BLANCHE

OM - CRB: le pire a été évité

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Dans les ultimes minutes du match, les gars de l'OM ont pesté contre l'arbitre, Bessiri, qui, selon eux, a privé leur équipe d'un penalty «valable» après le «fauchage» de Motrani par Balegh. Motrani a été averti pour «simulation».

Au vu de la situation des deux équipes au classement, il était évident que le match de samedi dernier au stade Imem-Lyès de Médéa entre l'Olympique local et le CR Belouizdad, allait se dérouler sous haute tension. Une tension sportive, espérait-on. Mais au final, après la victoire des Belouizdadis par la plus petite des marges, des scènes désolantes se sont produites, qui ont failli coûter cher. L'entraîneur du Chabab, Abdelkader Amrani, a échappé, selon des témoins oculaires, à une agression à l'arme blanche, alors que son joueur, Mohamed Hérida, a été touché à la tête par un projectile. Fort heureusement, sa blessure n'a été que superficielle. Les services de sécurité ont demandé à la délégation belouizdadie de ne pas quitter son vestiaire jusqu'à ce que la situation se calme dehors. Les membres de ladite délégation ont dû attendre plus d'une heure, avant de pouvoir quitter les lieux et rallier Alger, les trois points dans la poche, lesquels redonnent l'espoir aux Belouizdadis dans la course au maintien, puisqu'ils laissent la dernière place du classement à l'USM Bel Abbès. Les deux équipes comptabilisent 19 points, mais avec une différence de buts à l'avantage des Algérois. Dans les ultimes minutes du match de samedi dernier, les gars de l'OM ont pesté contre l'arbitre, Bessiri, qui, selon eux, a privé leur équipe d'un penalty «valable» après le «fauchage» de Motrani par Balegh. Motrani a été averti pour «simulation». Cette décision a provoqué l'ire des locaux qui s'en sont pris à l'arbitre, mais aussi à certains joueurs du CRB, dont Bouchar et Chattal. Ce dernier, faut-il le signaler, a été l'auteur d'un geste condamnable à la fin de la rencontre, en répondant par un coup de poing à la provocation de Sameur. Bessiri a mentionné cela dans sa feuille de match, et le Belouizdadi risque, donc, une lourde sanction. Après ce penalty refusé aux Médéens, la partie s'est arrêtée pendant quelques minutes, plusieurs personnes, qui étaient sur la main courante, dont le joueur suspendu de l'OM, Addadi, ont pris Bouchar à partie en l'agressant. Au coup de sifflet final du match, des supporters ont envahi, à leur tour, le terrain et là, l'on a assisté à une course poursuite contre des joueurs du CRB. Entre-temps, d'autres supporters de l'OM, restés dans les tribunes, livraient une «bataille» avec les services de sécurité. Dans cette dernière ligne droite du championnat et des enjeux de taille, les stades se transforment, au fur et à mesure, en de véritables arènes. Désolant!

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha