Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Sports |

COMMISSION DE DISCIPLINE DE LA LFP

On nage à contre-courant

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font

La commission de discipline de la LFP a rendu publiques, lundi soir, les sanctions, après la tenue de la 20e journée du championnat de Ligue 1.

Dans ledit PV, il est mentionné que «l'entraîneur adjoint de l'O Médéa, Kamel Harkabi, est suspendu jusqu'à son audition aujourd'hui». Cela intervient suite aux déclarations de ce dernier après le match perdu face au CRB (1-0). Il avait indiqué que son équipe était visée par l'actuel patron de la FAF, Kheïreddine Zetchi, qui voulait arranger le résultat d'un match de championnat face à l'OM au temps où il était président du Paradou AC. «Et puisque le président Boukelkal n'avait pas donné suite à cette demande, Zetchi lui en a tenu rancune et voulait, par tous les moyens, envoyer notre équipe en Ligue 2», avait-il déclaré. Dans ce PV, il est bien mentionné qu'il s'agit de «l'entraîneur adjoint de l'OM». Or, et en jetant un coup d'oeil sur la rubrique réservée à cette même équipe, sur le site de la LFP, le nom de Kamel Harkabi n'y figure pas. Cela dit, le coach concerné ne dispose pas d'une licence, ce qui fait qu'il n'avait même pas le droit de s'asseoir sur le banc de touche et de diriger l'équipe, en compagnie de l'entraîneur en chef, Toufik Rouabah. Même la direction s'est vite empressée de rendre public un communiqué, en indiquant que Harkabi ne figure pas dans l'encadrement technique de son équipe, et que ses déclaration n'engagent, donc, que son auteur. C'est donc cette histoire de personnes autorisées à s'asseoir sur le banc ou figurer sur la main courante qui revient encore au-devant de la scène, dans cette dernière ligne droite. Déjà, lors de ce même match, le joueur de l'OM, Lyès Addadi, suspendu, était sur la main courante et a été l'un des instigateurs de la bagarre qui a éclaté quelques minutes avant le coup de sifflet final. Mais la CD a passé sous silence ce cas, tout comme le commissaire du match, qui devait assainir la main courante pour qu'il ne reste que ceux qui sont habilités à y être. Par ailleurs, la CD a infligé un match à huis clos à l'Olympique de Médéa pour «utilisation et jets de fumigènes, et envahissement de terrain», en fin de partie contre le CRB. Outre cette sanction, l'OM devra s'acquitter d'une amende de 200 000 DA. Le joueur du CRB, Djamel Chettal, exclu pour «voie de fait» lors de la même rencontre, a écopé de trois matchs de suspension, dont un avec sursis et 30 000 DA d'amende, tandis que le sociétaire de l'OM, Dembele Massire, a «hérité» d'un match de suspension, pour cumul de cartons.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha