Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Sports |

TRANSFERTS DANS LE CHAMPIONNAT ALGÉRIEN

Indemnités de formation obligatoires

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
La formation, cheval de bataille du président de la FAFLa formation, cheval de bataille du président de la FAF

«La délivrance de la licence du joueur signataire d'un premier contrat professionnel sera tributaire du payement de ces indemnités. La ligue de football professionnel est chargée du suivi des dossiers des indemnités de formation.»

Suite à une réunion restreinte du Bureau fédéral, en présence de représentants de la Ligue de football professionnel, de l'avocat et du secrétaire général de la FAF, la Fédération algérienne de football a décidé d'instaurer de nouvelles règles concernant les indemnités de formation, cela afin de se mettre en conformité avec le règlement de la FIFA, visant à encourager les clubs formateurs.
Ainsi, et à partir de la saison prochaine, un joueur qui signe son premier contrat professionnel avant l'âge de 23 ans, fera bénéficier son (ses) club (s) formateur (s) d'une indemnité. La FAF a rendu public le barème de ces indemnités dans un communiqué sur son site Internet. Concernant le premier contrat professionnel dans un club de Ligue 1, ce sera 200.000 DA par saison pour les joueurs âgés entre 12 et 15 ans, et 400.000 DA par saison pour ceux âgés de 16 ans, et ce, jusqu'à la signature du premier contrat professionnel.
En Ligue 2, les indemnités sont fixées à 200.000 DA par saison concernant les joueurs âgés entre 12 et 15 ans et à 300.000 DA par saison pour ceux âgés de 16 ans, et ce, jusqu'à la signature du premier contrat professionnel. «La délivrance de la licence du joueur signataire d'un premier contrat professionnel sera tributaire du paiement de ces indemnités.
La Ligue de football professionnel est chargée du suivi des dossiers des indemnités de formation», rapporte la FAF dans le même communiqué. Ainsi, l'instance fédérale vient par là continuer sa démarche dans ce volet de formation, lancé depuis l'arrivée de Kheïreddine Zetchi à sa tête.
Ce dernier, réputé adepte de la formation des jeunes, ne veut rien laisser au hasard, afin de donner un nouvel élan à ce dossier qui a connu un net recul, depuis deux décennies.
Il a commencé par lancer le projet des académies de la FAF avant de passer à d'autres démarches. Il ne compte pas s'arrêter là, lui qui a consacré une partie importante à la formation, lors du dernier symposium en 2017.
Pour lui, c'est la seule issue qui permettra au football national de retrouver son lustre d'antan.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha