Prévisions pour le 0 0000

 Adrar Min °C Max °C
 Laghouat Min °C Max °C
 Batna Min °C Max °C
 Biskra Min °C Max °C
 Tamanrasset Min °C Max °C
 Tlemcen Min °C Max °C
 Alger Min °C Max °C
 Saïda Min °C Max °C
 Annaba Min °C Max °C
 Mascara Min °C Max °C
 Ouargla Min °C Max °C
 Oran Min °C Max °C
 Illizi Min °C Max °C
 Tindouf Min °C Max °C
 Khenchela Min °C Max °C
 Mila Min °C Max °C
 Ghardaïa Min °C Max °C
Accueil |Sports |

CONVOCATION DES JOUEURS POUR LES SÉLECTIONS DES JEUNES

Zetchi pointé du doigt

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Zetchi pointé du doigt

Les critiques pleuvent sur le président de la FAF, Kheïreddine Zetchi, accusé de s'ingérer dans la convocation de certains joueurs au niveau des différentes sélections nationales.

Trois mois après la démission du directeur des Equipes nationales (DEN) de la Fédération algérienne de football (FAF), Boualem Charef, pour une histoire de «manque de confiance» du président en son travail, aujourd'hui c'est au tour de l'ancien entraîneur national adjoint des U20, Hocine Achiou, de fustiger le président de l'Instance fédérale, Kheïreddine Zetchi. «Nous étions en stage quand un responsable de la FAF est venu nous voir pour nous demander de sélectionner un joueur. Nous avons répondu que nous devions d'abord le superviser pour voir s'il a les capacités pour être retenu, mais cette personne a insisté, disant que ce sont là les ordres de Kheïreddine Zetchi. Bien sûr, nous avons refusé de le faire et, visiblement, nous l'avons payé très cher», a confié Achiou à la chaîne El-Heddaf TV. L'ancien adjoint de Salim Sebaâ fait remarquer aussi: «Juste après, nous avons été limogés de notre poste par le président de la FAF, Kheïreddine Zetchi.» «Grande fut ma surprise quand j'ai découvert dans la première liste de cette sélection établie après notre départ, que le nom de ce joueur a été retenu. J'en déduis donc que nous avons payé notre refus des immixtions. C'est dommage», a conclu l'ex-joueur de l'USMA. Là, il est utile de remarquer qu'Achiou n'a révélé ni le nom du joueur ni le nom de son équipe. Car, lorsque Charef avait démissionné, certains de ses proches ont, alors, déclaré que lui aussi a été «sollicité» pour donner un coup de pouce à certains joueurs, chose qu'il a refusée. Mieux encore, Charef lui-même avait indiqué que le président de la FAF avait tenté de faire pression sur le directeur technique national (DTN), Rabah Saâdane, puis sur lui aussi, afin d'assurer la venue de techniciens espagnols au sein de la DTN. Et ce fut, donc, le refus total des deux compétences nationales à ces voeux. De son côté, l'ancien entraîneur des gardiens de but de l'EN U23, Mohamed Hanniched, qui faisait également partie de l'effectif de la DEN, a démissionné, argumenant sa décision par le fait qu'«il est impossible de travailler dans de telles conditions...». Et là, il est d'importance capitale de faire une remarque lourde de sens; Zetchi avait fustigé l'ex-président de la FAF, Mohamed Raouraoua, car les joueurs du PAC - club que présidait Zetchi - n'étaient pas convoqués en sélections nationales. Et il se trouve qu'aujourd'hui, on retrouve régulièrement des joueurs de ce club dans les différentes sélections nationales. La meilleure est la dernière liste de la sélection des U23, qui jouait hier, son second match amical face à la Tunisie, à Tunis. Sur cette dernière liste, l'on retrouve pas moins de sept joueurs du PAC...Quand on critique quelqu'un pour un acte «inadmissible», il ne faut pas qu'on le fasse nous-mêmes lorsqu'on en a la possibilité. «Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais.»

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha