Accueil |Sports |

COUPE DE LA CAF : NA HUSSEIN-DEY - GOR MAHIA (KENYA), CE SOIR À 20H

Récupérer la place de leader

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Récupérer la place de leader

Le Nasria évoluera sans Chemseddine Harrag, suspendu, et Ahmed Gasmi, blessé, alors que le doute plane toujours quant à la participation de Hocine EL Orfi, lui aussi blessé.

Le NAHD recevra, ce soir, la formation kenyane de Gor Mahia au stade du
5-Juillet à 20h pour le compte de la 4e journée du groupe D de la phase des poules de la coupe de la CAF. Les gars du Nasria se doivent impérativement de l'emporter pour trois raisons. La première est de prendre leur revanche sur cette équipe, qui les avait battus dimanche dernier à Nairobi (2-0). La deuxième est de reprendre le fauteuil de leader et enfin la troisième pour se rapprocher encore plus de la qualification pour les quarts de finale de cette compétition continentale. Cette rencontre sera dirigée par un trio malien composé de Boubou Traoré, directeur du jeu, assisté de Baba Yomboliba et Nouhoum Banba.

Sans Harrag et Gasmi
Dimanche dernier le NAHD n'a pas supporté le choc à Nairobi, en concédant sa première défaite en cette phase des poules. Réduits à 10 après l'expulsion de Chemseddine Harrag et sérieusement amoindris par les blessures de deux pièces maîtresses, en l'occurrence Ahmed Gasmi et Hocine El Orfi, les Sang et Or ont fini par craquer face à Gor Mahia malgré une première période assez équilibrée. Et il se trouve justement que Harrag et Gasmi sont déclarés forfaits pour aujourd'hui, alors que le doute plane toujours quant à la participation d'El Orfi. Meziane Ighil doit, donc, trouver les remplaçants pour parer à ces défections de taille. Et c'est ce qui fait dire au manager général du NAHD, Cherif Abdeslam que «nous devons corriger nos dernières erreurs et c'est une occasion pour les jeunes joueurs de montrer ce dont ils sont capables». Il est utile de rappeler au passage, qu'à l'issue de la 3e journée, Gor Mahia a accaparé la première place avec six points, alors que le NAHD suit en deuxième position avec quatre points, ex aequo avec Petro Atlético qui est revenu avec un précieux nul de son déplacement chez le Zamalek (1-1). Ce dernier complète le classement à la dernière place avec seulement deux points. C'est dire que le NAHD a, ce soir, l'opportunité de redevenir leader.

Des joueurs motivés
Le staff technique du Nasria prépare ce match «revanche» depuis son retour de Nairobi, lundi dernier avec la ferme intention de ne point céder le moindre point à domicile. Abdelghani Khiat est très direct en déclarant sans hésiter: «Nous gagnerons, c'est une promesse d'hommes.» Son coéquipier Mehdi Ouertani estime: «Nous avons un léger avantage, du moment que nous allons disputer deux ou trois matchs à domicile. Nous avons donc notre mot à dire et nous allons défendre nos chances jusqu'au bout.». Côté visiteurs, les joueurs de Gor Mahia restent sur le résultat disputé du match jeudi dernier, un match de championnat en battant l'équipe adverse (1-0) avant de se déplacer à Alger. Et bien évidemment, les joueurs de Gor Mahia pourraient avoir un problème de récupération puisqu'ils ne sont arrivés qu'hier soit la veille du match. Ils ont certainement évité de venir avant car craignant une mauvaise réception de la part des responsables du NAHD au vu de ce que leurs responsables ont fait à la délégation nahdiste la semaine dernière. En tous les cas, du côté du NAHD on cherche à gagner la partie sur le terrain et en toute sportivité. A noter que dans l'autre match du groupe, Petro Atlético recevra le Zamalek aujourd'hui à 17h.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha