Accueil |Sports |

MC ORAN

Une préparation sur fond de tension

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

L'entraîneur du MCO, Jean-Michel Cavalli, refuse de «sacrifier» la coupe d'Algérie pour se consacrer au maintien en Ligue 1, alors que la préparation des quarts de finale aller contre le CSC a débuté sur fond de tension.

En effet, la reprise des entraînements, en fin d'après midi de mardi, a été marquée par l'«incursion» d'un groupe de supporters au stade Ahmed-Zabana pour demander des explications aux joueurs et au staff technique sur l'enchaînement des contre-performances de l'équipe en championnat. Les Hamraoua, qui n'ont remporté qu'un seul match depuis le début de la phase-retour, poursuivent leur descente aux enfers au point de flirter désormais avec la zone de la relégation. Ils devancent le 14e et troisième potentiel relégable de trois unités. La précédente sortie des Rouge et Blanc, qui se sont contentés d'un nul à domicile contre le CR Belouizdad (1-1), un concurrent direct dans la course au maintien, dimanche dernier, est considérée dans les milieux oranais comme étant «la contre-performance de trop». Mais l'entraîneur Cavalli, qui n'a obtenu que deux points lors des trois matchs de championnat qu'il a dirigés depuis son retour aux commandes techniques du club, se dit «confiant» quant aux capacités de son équipe de dépasser la conjoncture difficile qu'elle traverse. Et au moment où les supporters, venus exprimer leur inquiétude et disent ne pas du tout apprécier les copies que sont en train de rendre leurs joueurs, le technicien français, lui, note avec satisfaction «un progrès, notamment sur le plan tactique», a-t-il dit lors de la conférence de presse qu'il avait animée à l'issue du match face au CRB. Pour calmer les ardeurs des fans mécontents, il s'engage à jouer à fond l'épreuve populaire qui demeure le dernier trophée ayant visité Oran en 1996. Cependant, l'ancien sélectionneur d'Algérie devra composer sans certains titulaires habituels de son effectif, le 12 mars en cours sur le terrain du CS Constantine.
Déjà, Heriat et Sebbah sont suspendus, alors que Mansouri et Frifer seront forfaits pour blessures, au moment où le défenseur camerounais Vivien est incertain pour ce rendez-vous. Ces défections risquent ainsi d'enfoncer Cavalli qui s'est déjà plaint du «manque de solutions de rechange» au sein de son effectif.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha