Accueil |Sports |

COUPE DE LA CAF-PHASE DES POULES 5E JOURNEE: LE NA HUSSEIN DEY S'EST ENVOLÉ, HIER, VERS L'ANGOLA

Seule la victoire compte

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Grande détermination chez les NahdistesGrande détermination chez les Nahdistes

La programmation de ce départ, hier, n'est pas fortuite puisqu'elle a été demandée par le staff technique, dans le but de permettre aux joueurs de s'acclimater aux conditions météorologiques à Luanda et aborder ce match de la meilleure des manières.

Comme à l'accoutumée, les joueurs du NA Hussein Dey n'ont pas de répit. Après le match remporté face aux Kényans de Gor Mahia (1-0), dimanche dernier au stade du 5-Juillet pour le compte de 4e journée de la phase des poules de la coupe de la CAF, ils se sont déplacés, hier, à destination de la capitale angolaise, Luanda. Dimanche prochain, ils donneront la réplique au Pétro Atletico dans un match de la 5e journée de cette compétition. Ils devaient atterrir, dans un premier temps, à Dubai (EAU) avant de s'envoler vers Luanda. La programmation de ce départ, hier, n'est pas fortuite, puisqu'elle a été demandée par le staff technique, dans le but de permettre aux joueurs de s'acclimater aux conditions météorologiques à Luanda et aborder ce match de la meilleure des manières. Les Sang et Or sont aux portes de l'histoire, puisqu'une victoire dans ce match leur permettrait de valider leur billet pour les quarts de finale. La mission ne sera pas une sinécure pour les Algériens, mais ces derniers ne veulent pas baisser les bras, faisant face à tous les obstacles. Outre la fatigue, ils évolueront sans leur buteur, Ahmed Gasmi, indisponible quatre semaines, suite à une intervention chirurgicale. Mais fort heureusement pour eux, ils enregistreront le retour de deux éléments clés, à savoir les deux milieux de terrain, Chemseddine Harrag, qui a purgé sa sanction, et Hocine El Orfi, remis de sa blessure. L'entraîneur, Méziane Ighil a retenu pour ce long périple 21 joueurs et s'est passé, encore une fois, du gardien de but, Kheïreddine Boussof, pour des raisons disciplinaires. Ighil a tenté de mobiliser et motiver ses joueurs pour réaliser l'exploit de passer ce tour, en insistant sur le fait qu'il ne faudra rien laisser au hasard sur le rectangle vert et surtout à ne pas répondre à d'éventuelles intimidations des Angolais. Le coach fait allusion surtout à ce qui s'était passé à Nairobi face à Gor Mahia, lors de la 3e journée. Les Kényans avaient recouru à une guerre psychologique qui a fini par avoir raison des coéquipiers du portier Gaya Merbah, lesquels se sont inclinés 0-2). Le staff technique, qui a bien étudié la manière de jouer des Angolais, en visionnant le match-aller, remporté 2-1 pour dégager leurs points forts et faibles. Et c'est en fonction de cela, en grande partie, que le système de jeu à adopter, dimanche prochain, sera arrêté.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha