Accueil |Sports |

PROMOTION DE LA FEMME AU SEIN DES INSTANCES SPORTIVES

Beaucoup de progrès, selon Berraf

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Pour le président du COA, Mustapha Berraf, «beaucoup de progrès ont été accomplis en matière de promotion de la femme au sein des instances sportives nationales, mais qui restent tout de même insuffisants».

«La promotion de la femme au sein du mouvement sportif algérien nécessite l'adhésion de tous, notamment le Comité olympique et sportif algérien et le ministère de la Jeunesse et des Sports. Les choses n'avancent pas suffisamment bien, je le reconnais, mais nous sommes sincèrement sur la bonne voie à travers l'intronisation des femmes au sein des Assemblées générales des fédérations sportives», a déclaré Berraf dans son allocution à l'ouverture du séminaire «Femme et Sport», hier à Alger, en présence du ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab. Le président du COA, également président de l'Association des Comités nationaux olympiques africains (ACNOA), a appelé les «instances sportives algériennes à redoubler d'efforts pour que les femmes soient beaucoup plus représentatives, jusqu'à ce qu'on arrive à une parité qui permette à l'Algérie d'avoir un nombre important au sein des instances internationales».
«Le sport est l'une des plates-formes les plus puissantes pour promouvoir l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes et des jeunes filles. En tant que chef de file du Mouvement olympique, le COA a une énorme responsabilité en matière d'égalité des sexes, un droit d'une importance capitale et un principe fondamental de la Charte olympique», a dit Berraf. Le séminaire «Femme et Sport» a vu la participation des champions olympiques, à l'image de Hassiba Boulmerka, Nouria Benida-Merrah, Abderrahmane Hamad, Mohamed Allalou et des personnalités du monde sportif et politique.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha