Accueil |Sports |

APRÈS L'INTÉRÊT DE L'ATLETICO MADRID

Le PSG veut aussi Attal

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Rude concurrence pour arracher AttalRude concurrence pour arracher Attal

L'OGC Nice réclame 70 millions d'euros pour libérer Attal, mais la transaction ne se fera sans doute pas à ce prix, puisque dans les coulisses, on parle d'un transfert à hauteur de 30 millions d'euros.

La direction du Paris SG cherche, dès à présent, à injecter du sang neuf au sein de son équipe en prévision de la saison prochaine. Le dernier revers subi face à Manchester United en Ligue des Champions a poussé les Parisiens à entamer la préparation d'une «petite révolution» au sein de leur effectif. Parmi les joueurs ciblés par Al Khelaïfi, se trouve le latéral droit algérien de l'OGC Nice, Youcef Attal, une des révélations du championnat français de cette saison. Il est pressenti, à en croire la presse locale, pour remplacer le Belge Thomas Meunier, qui se trouve sur la liste des libérés, lui qui ne figure plus sur les plans de son entraîneur, Thomas Tuchel. Le PSG est, certes, bien sur les rangs, mais l'OGC Nice semble très gourmand pour son joueur, en évoquant une somme folle de 70 millions d'euros. La transaction ne se fera sans doute pas à ce prix, puisque dans les coulisses, on parle d'un transfert plus au moins à hauteur de 30 millions d'euros, ce qui serait une somme conséquente pour le Gym, qui avait recruté Attal avec 3 millions d'euros. L'ancien directeur général des Aiglons, Julien Fournier, avait d'ailleurs évoqué ce dossier en décembre dernier: «La clause permet de rétablir l'équilibre: quand on valorise Youcef Attal à 70 millions d'euros, on envoie un message. Du genre si vous le voulez, c'est tant». Sur le plan sportif, et dans le cas d'une signature avec le PSG, ce ne sera certainement pas facile pour le petit lutin algérien, qui aura à concurrencer le très expérimenté Dani Alvès. Ce dernier est très proche de prolonger son bail avec les Parisiens. Le PSG vient, donc, se mettre en concurrence pour Attal avec l'Atletico Madrid, dont le coach Diego Simeone insiste pour le recruter. D'autres sources médiatiques françaises évoquent une autre hypothèse, celle de voir le joueur algérien continuer son aventure et apprentissage avec l'OGC Nice avant de penser à un départ vers un autre club plus huppé l'année prochaine. Entre les rapports des uns et des autres, Attal est en pleine concentration avec son équipe en cette dernière ligne droite de la saison, avant de penser à la CAN-2019 où il sera l'une des pièces maîtresses de la sélection algérienne et l'entraîneur Djamel Belmadi.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha