Accueil |Sports |

LE STAFF TECHNIQUE NE LAISSE RIEN AU HASARD

JSK: dernière ligne droite

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Les Canaris déterminés plus que jamaisLes Canaris déterminés plus que jamais

La JS Kabylie poursuit sa préparation en vue du prochain match qui l'opposera à l'O Médéa, programmé dimanche prochain au stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou.

Les dernières rencontres de la compétition, qui tire à sa fin, seront très difficiles, car les Canaris auront à coeur de rester dans les premières places, afin de pouvoir participer à une compétition africaine la saison prochaine. C'est pourquoi, la prochaine rencontre se prépare avec le plus grand sérieux. L'entraîneur français, Franck Dumas, travaille actuellement sur plusieurs fronts. Le plus urgent qu'il veut voir reprendre sa superbe est le compartiment offensif, qui lui a posé beaucoup de problèmes. Des recrues en début de saison et en milieu de saison qui n'ont pas encore donné satisfaction, risquent de se voir proches de la porte de sortie, en fin de saison. Mais dans l'immédiat, Dumas compte donner confiance à Fiston qui reprend timidement ses facultés. D'autres recrues qui, comme Belgherbi, évoluent positivement depuis leur arrivée, sont loin de satisfaire les attentes de la direction et du staff technique. Pour le moment, seul Benchaïra semble proche des objectifs assignés par la commission de recrutement. Kabari, lui n'est pas aligné autant de fois pour qu'il puisse s'affirmer. Chose pour laquelle, le staff technique devrait, selon toute vraisemblance, compter sur des individualités comme Fiston et Benyoucef. La prochaine rencontre, en plus d'être décisive, va être un véritable test pour ces dernières recrues. Après la sortie définitive de la compétition d'Uche, la barre technique kabyle peut compter sur Fiston qui devra être plus percutant. La JSK a besoin de plus de buts, afin de rester dans la course, à une place sur le podium, car la concurrence est rude. Actuellement en deuxième position derrière le leader, l'USMA, avec une marge de cinq points, les camarades de Renaï ne sont pas tenus de les rattraper. Les supporters leur demandent uniquement une place qualificative à l'international. La qualification permettra, donc, un retour de la JSK, comme prévu, dans le projet du président Chérif Mellal. Selon les prévisions annoncées à son arrivée, le club kabyle enregistrera son retour après deux saisons. La JSK retrouvera son aura d'antan, mais les supporters devront patienter deux à trois saisons. Un souhait qui sera réalisé, sans aucun effort, tellement le président Mellal a gagné la confiance des amoureux de la JSK. Les supporters ont donné leur quitus au projet, tout en restant aux côtés de la direction, dans tous les moments difficiles. Le tout dernier moment difficile aura été l'agression dont a été victime Mellal avec six membres de la direction. Ce jour-là, le siège de la JSK, sis à la nouvelle ville, a été assailli par des milliers de supporters, qui affluaient en quête de nouvelles des victimes. Tous ont exprimé leur soutien à la JSK et son président et se sont dits prêts à tout. Pour beaucoup, ce soutien indéfectible des supporters est le point fort de la direction de la JSK.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha