Accueil |Sports |

PROGRAMMATION DE LA COMPÉTITION NATIONALE

Mettre fin à la grande anarchie

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
La nouvelle programmation dévoilée bientôtLa nouvelle programmation dévoilée bientôt

Le report de l'élection présidentielles dans le pays arrange parfaitement les affaires de la FAF et la LFP, pour assurer le déroulement des matchs en retard et la programmation des cinq dernières journées décisives pour la fin de cette saison 2018-2019.

En dépit de la situation relative au mouvement populaire en Algérie, la Ligue de football professionnel a rendu publiques, vendredi dernier, les dates des matchs de la 24e journée du championnat de Ligue 1 ainsi que celles des matchs en retard. Mais la situation vient de changer aujourd'hui, suite à la décision du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, de reporter l'élection présidentielle, prévue initialement le 18 avril prochain. En d'autres termes, cette situation arrange parfaitement les affaires de la FAF et la LFP pour assurer, d'abord, le déroulement des matchs en retard et ensuite programmer les deux matchs en attente et enfin assurer la programmation des cinq dernières journées décisives pour la fin de cette saison 2018-2019. D'ailleurs, le président de la LFP, Abdelkrim Medouar, avait assuré que «les cinq derniers matchs du championnat doivent se jouer le même jour et à la même heure, pour assurer l'équité entre les clubs». Mais force était de constater que cela fut impossible pour plusieurs raisons, et que l'on se dirigeait vers une impasse.

Vers un retour au calme entre Zetchi et Medouar
D'ailleurs, il est utile de rappeler que les différents reports de matchs annoncés par la LFP pour des raisons qu'elle n'avait pas précisées ont fait réagir le président de la FAF lors de la dernière réunion du Bureau fédéral, sommant Medouar de le consulter, désormais, pour tout éventuel report de match. Dans le relevé des conclusions de la réunion du Bureau fédéral de la FAF, tenue le 27 février dernier au Centre technique national de Sidi Moussa, il est indiqué que «le président de la LFP, Abdelkrim Medouar, a, dans son intervention, demandé à la commission de la coupe d'Algérie de respecter la programmation et d'informer, si changement il y a, la Ligue avant de faire une annonce». Plus important encore, le communiqué de la FAF relatif aux travaux de la réunion des membres du BF indique clairement que «concernant la programmation des rencontres de championnat, un principe a été retenu, celui de faire parvenir à la FAF toute demande de report émanant d'une autorité locale (wali) pour concertation et prise de décision. Les ligues sont appelées à faire preuve de vigilance en traitant les demandes de report». Enfin, si la situation l'exige, «un BF restreint pouvait se tenir pour prendre des décisions touchant à la programmation», avait aussi indiqué la FAF. Cela n'avait pas plu au premier responsable de la LFP, qui a annoncé la probable démission de son poste de président de cette instance du football nationale, rattachée et dépendante directement de la FAF.
Dans le dernier programme des matchs en retard publié par la LFP, la 24e journée de Ligue 1 est étalée sur trois jours, soit les 14, 17 et 25 mars. De plus, elle sera amputée du match PAC - NAHD à programmer ultérieurement; le NAHD étant appelé le 25 mars à jouer d'abord sa rencontre en retard face à l'USM Bel Abbès de la 22ème journée. La LFP a programmé le 21 mars 4 matchs en retard. Il restera à trouver les dates pour des matchs qui concernent le NAHD contre le PAC et CSC - MCA.

Accorder les violons
En Ligue 2, la 25ème journée a été jouée hier, exception faite pour NCM - JSMB, qui est décalé pour aujourd'hui. Quant aux 2 matchs en retard que compte cette division, ils auront lieu le 17 mars. Il reste donc à la FAF et la LFP d'accorder leurs violons d'une part et surtout de bien réfléchir avant toute programmation de match pour ne point se retrouver dans l'obligation de le reporter.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha