Accueil |Sports |

LIGUE DES CHAMPIONS D'AFRIQUE

Les Algériens jouent gros

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Le CSC veut terminer leader          ,           La JSS y croit dur comme ferLe CSC veut terminer leader , La JSS y croit dur comme fer

Les deux représentants algériens en Ligue des cham-pions d'Afrique, le CS Constantine et la JS Saoura, disputeront leur dernier match de la phase des poules de leurs groupes respectifs, ce samedi en déplacement, respectivement face au TP Mazembe et au Ahly du Caire. La situation de nos deux représentants est favorable beaucoup plus aux Constantinois, qui peuvent se qualifier même en cas de défaite. Les Sudistes, quant à eux, ont besoin d'un point pour éviter tout calcul.

Moins de pression sur les Sanafir

Ainsi, dans le groupe «C», le CS Constantine a gardé sa place de leader malgré sa défaite à domicile face au Club Africain (0-1). Au même moment, le SC Ismaily, le TP Mazembe fait match nul (1-1). Donc, avant ce dernier match de cette poule, programmé à 14h, le CSC occupe la première place du classement avec dix points, suivi du TP Mazembe qui en compte huit. Le Club Africain est troisième avec sept points, tandis que le SC Ismaily ferme la marche avec deux points au compteur. Théoriquement, le CSC sera qualifié quel que soit son résultat à Lubumbashi, grâce à son meilleur goal-average en cas d'égalité avec le Club Africain. Les Vert et Noir, qui ont retardé leur voyage à Lubumbashi pour éviter la grosse pression des Congolais, sont bien optimistes à l'image de leur coach Denis Lavagne. Ce dernier n'a pas manqué de dire: «On sait ce qui nous attend à Lubumbashi et on ne craint pas la fatigue. Les joueurs sont concentrés sur leur match et je suis persuadé qu'ils vont se transcender pour assurer un bon résultat et ainsi obtenir notre qualification aux quarts de finale à Lubumbashi même.» Du côté du TPM, on ne jure également que par la victoire pour se qualifier et surtout pour prendre leur revanche après la lourde défaite concédée à Constantine le 9 mars dernier (0-3). Ce match, qui sera dirigé par le trio camerounais composé de Neant Alioum (directeur du jeu), Evarist Menkouande et Thierry Bruno Tocke (assistant), s'annonce bien intéressant à suivre.

Un point suffirait aux Sudistes
De son côté, la JS Saoura n'a qu'une seule alternative pour se qualifier aux quarts de finale. Les gars de Béchar restent sur une victoire dans leur groupe «D» samedi dernier à domicile face aux Tanzaniens de Simba Sport (2-0). Et à la faveur de la défaite concédée, le même jour, par les désormais ex-leaders du groupe, les Egyptiens d'Al Ahly (0-1) en terre congolaise, face à l'AS Vita Club, la JSS occupe la tête du classement avec 8 points. Son adversaire de ce samedi, Al- Ahly et Vita Club se partagent la 2ème place avec un total de 7 points chacun. Quant au Simba SC, il ferme la marche avec 6 points. En d'autres termes, les joueurs du coach Karim Zaoui, n'ont besoin que d'un point aujourd'hui à 17h face à Al Ahly pour se qualifier. Le coach Zaoui indique, à juste titre d'ailleurs que ce sera «une finale». Le président du conseil d'administration de la JSS, Mamoun Hamlili, s'est dit «confiant» quant aux chances de son équipe de réaliser cet exploit: «Nous sommes confiants de pouvoir réaliser un bon résultat à l'occasion de cette rencontre qu'accueillera le stade Borg El-Arab d'Alexandrie.» Mais, dans l'entourage du club algérien, on craint l'arbitrage et d'ailleurs le porte-parole de l'équipe, Mohamed Zerouati, le dit si bien: «Nous avons eu beaucoup de messages sur facebook de la part des Tunisiens et Marocains qui nous ont averti sur l'arbitre de cette partie.» La CAF a désigné, faut-il le signaler, le Tunisien Sadok Selmi, comme directeur de jeu, assisté de son compatriote, Aymen Ismail, et du Libyen Attia Amsaad.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha