Accueil |Sports |

COUPE D'ALGÉRIE HANDI-BASKET (DAMES)

13e trophée pour l'équipe de Ouargla

Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Les Sudistes confirment leur suprématieLes Sudistes confirment leur suprématie

L'équipe féminine de handi-basket de la wilaya de Ouargla a confirmé sa suprématie nationale en décrochant sa 13e coupe d'Algérie consécutive en battant Nadi El-Eulma (49/34).

«Cet exploit confirme une fois de plus la disposition des joueuses de s'imposer à l'échelle nationale et leurs capacités de relever les défis auxquels elles font face, dont l'infirmité et spécificités sociales marquant les régions du sud du pays», a indiqué l'entraîneuse, Djamila Khamgani. «L'équipe détient un riche palmarès orné de grands exploits nationaux et internationaux depuis sa première participation en 2005 pour s'installer, à la faveur du travail et de la persévérance, pendant 10 ans en haut du podium, sacrée championne d'Algérie, championne d'Afrique à deux reprises, 2016-2017, et une qualification au Championnat du monde de 2018 en Allemagne», a rappelé la même responsable. Une des premières joueuses ayant évolué avec cette équipe de handi-basket de Ouargla, Djamila Khamgani, entraîneuse provisoire (51 ans), a entamé sa carrière en 1997 aux côtés des basketteurs (hommes) pour se mesurer à leurs paires d'autres wilayas du pays, avant de faire de son rêve une réalité et créer, en 2004, la première équipe féminine de handi-basket de Ouargla en coordination avec l'association locale des handicapés et avec le concours du président actuel de l'équipe féminine, Mohamed Tahar Hadjadj. Selon le président, l'équipe s'est employée, en dépit des sérieuses contraintes rencontrées liées notamment dans les déplacements aux salles d'entraînement et aux problèmes financiers, à relever le défi usant de toute ses volonté et force pour frayer son chemin parmi les équipes phares de handi-basket à l'échelle nationale, et de s'imposer en sélection nationale avec ses quatre joueuses de grandes capacités en discipline. La joueuse Samiha Abdelali a, dans ce cadre, indiqué que la pratique du handi-basket qui a été d'un grand épanouissement pour l'équipe, lui a rendu confiance et permis également de faire preuve de grandes capacités talentueuses des athlètes aux besoins spécifiques. Aïcha Hadjadj, sa coéquipière, a avoué pour sa part que la pratique de l'handi-basket lui a permis de surpasser son infirmité, de lui rendre espoir pour être un exemple pour leurs paires. Les joueuses de Ouargla qui ambitionnent de réaliser d'autres exploits et de décrocher de nouveaux titres, ont à cette occasion lancé un appel aux responsables de les soutenir, notamment en appareils et accessoires pour handicapés, tricyclettes, financement, prise en charge de leurs préoccupations sociales, pour leur permettre de poursuivre leur carrière et de représenter, avec honneur, l'Algérie sur la scène sportive internationale.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha