Accueil |Sports |

POUR BALISER LE TERRAIN À L'HYPROC AU MC ORAN

Une AG extraordinaire prochainement

Taille du texte : Decrease font Enlarge font

Le premier responsable de l'Hyproc avait fait savoir, lors de la signature du protocole d'accord avec son homologue mouloudéen, qu'il avait un projet ambitieux au profit du club avec comme objectif le professionnaliser.

Une assemblée générale extraordinaire des actionnaires de la société sportive par actions (SSPA) du MC Oran devrait avoir lieu dans les prochains jours. A l'ordre du jour de cette assemblée, l'approbation des bilans financiers des trois présidents qui se sont succédé à la tête du club depuis la création de son SSPA en 2010, comme exigé par son éventuel repreneur, à savoir, l'entreprise Hyproc Shipping Compagny. Cette filiale du groupe Sonatrach, représentée par son président-directeur général avait signé, en début janvier, un protocole d'accord avec l'actuel président du MCO, Ahmed Belhadj, dit «Baba», en vue de racheter la majorité des actions de la SSPA de la formation phare de la capitale de l'Ouest. Néanmoins, l'opération tarde à se concrétiser en raison de l'indisponibilité des bilans financiers du club, aucune assemblée générale n'ayant été organisée depuis plusieurs années. La même source a néanmoins assuré que les trois présidents qui ont dirigé le club depuis l'avènement du professionnalisme viennent de boucler, chacun, le bilan comptable de la période de sa présidence, d'où la convocation prochainement d'une assemblée extraordinaire des actionnaires.
Les bilans en question devront également être approuvés par le commissaire aux comptes, avant de les transmettre aux responsables de l'Hyproc. Tout le monde à Oran, y compris les autorités de la wilaya qui ont été pour beaucoup dans la signature du protocole d'accord de janvier dernier, table sur le passage du MCO sous l'égide de l'entreprise spécialisée dans le transport maritime des hydrocarbures dans l'espoir de le voir renaître de ses cendres et renouer avec les consécrations qui les fuit depuis 1996. Le premier responsable de l'Hyproc avait fait savoir, lors de la signature du protocole d'accord avec son homologue mouloudéen, qu'il avait un projet ambitieux au profit du club avec comme objectif le professionnaliser. L'entreprise a déjà débloqué une subvention au profit de la direction de l'équipe, en butte à des problèmes financiers, et promis des primes aux joueurs s'ils réussissent à s'illustrer en coupe d'Algérie après leur qualification en quarts de finale où ils ont accroché le CS Constantine (1-1), il y a quelques jours, en match aller en attendant le match retour à Oran. Mais les Hamraoua sont mal positionnés en championnat, puisqu'ils ne sont pas à l'abri d'une mauvaise surprise en fin de saison surtout qu'ils ne disposent que de trois points d'avance sur la zone de relégation.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha