Accueil |Sports |

LIGUE DES CHAMPIONS D'AFRIQUE : EN DÉPIT DE L'ÉLIMINATION EN PHASE DES POULES

La JS Saoura sort la tête haute

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Ce n'est que partie remiseCe n'est que partie remise

Le travail réalisé jusque-là sous la direction de Mohamed Zerouati doit continuer et tout le monde est unanime à dire qu'il faudra réitérer la confiance en l'entraîneur Karim Zaoui.

La JS Saoura n'a pu emboîter le pas au CS Constantine pour se qualifier en quarts de finale de la Ligue des Champions d'Afrique. Avant la 6e et dernière journée du groupe D de la phase des poules, les Sudistes occupaient la première place et n'avaient besoin que d'un point en déplacement chez Al Ahly pour valider leur billet. Mais loin s'en faut, ils ont été sévèrement corrigés au stade Borg Al Arabe à Alexandrie (0-3) au moment où les Tanzaniens du FC Simba ont pris le meilleur sur les Congolais de l'AS Vita club (2-1). Egyptiens et Tanzaniens sont les deux heureux qualifiés de ce groupe. Dans ce derby nord-africain, l'attaquant d'Al Ahly, Marouane Mohsen, a donné le ton dès la première mi-temps, en signant un doublé (30' et 45'+2) avant que Hussein Al Shahat ne signe un troisième but à la 81'. Malgré cela, l'espoir de qualification pour les Algériens avait persisté jusqu'à la 90', car le résultat dans l'autre match leur était encore favorable. Il faut savoir que même en cas de défaite au Caire, le plus important pour les Algériens était qu'aucun des deux autres concurrents ne l'emporte et c'est ce qui fut le cas jusqu'à la 89', puisque les Tanzaniens de Simba étaient toujours tenus en échec par l'AS Vita Club (1-1). Ce dernier avait ouvert le score par Kassongo (13') et Simba avait attendu la 36' pour égaliser, grâce à Mohamed Husseini (36'). Jusque-là, tout allait bien pour la JSS, jusqu'à ce but assassin de Shama Junior, ayant réussi à donner l'avantage aux Tanzaniens (2-1), à quelques minutes du coup de sifflet final. Un retournement de situation fatal aux Algériens, puisqu'à la faveur de ce résultat, ce sont les Egyptiens d'Al Ahly et les Tanzaniens de Simba qui se qualifient en quarts. En dépit d'une élimination amère, les gars de la JSS doivent prendre le bon côté des choses. Pour sa seconde participation en cette prestigieuse compétition continentale, le club algérien, créé en 2008, a réussi à entrer dans l'histoire. Il s'est qualifié pour la première fois en phase des poules et a tenu la dragée haute à plusieurs écuries habituées à ce genre de compétitions. Le travail réalisé jusque-là par la direction de Mohamed Zerouati doit continuer et tout le monde est unanime à dire, aussi, qu'il faudra réitérer la confiance en l'entraîneur Karim Zaoui. Ce dernier, qui a pris le relais après le départ de Nabil Neghiz, a réalisé un travail gigantesque, en témoignent les résultats réalisés sous sa houlette. Pour cette dernière ligne droite de la saison, l'ambition des gars de la Saoura est de terminer sur le podium pour assurer une nouvelle participation africaine la saison prochaine. Mathématiquement, tout reste jouable, mais sur le terrain, dure sera la mission puisque le 3e au classement général, le Paradou AC, se distance de 8 points, avec un match en moins pour la JSS.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha