Accueil |Sports |

LA FAF RÉPOND AU PRÉSIDENT DE LA JSK

Mellal va saisir la justice et le TAS

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Mellal veut aller le plus loin possibleMellal veut aller le plus loin possible

La direction du club de la Kabylie qualifie la réponse de la FAF de «maladroite» et «versant dans l'esquive» par rapport à ce qui s'est passé avant, durant et après le match perdu face à l'OM (0-1).

Vraisemblablement, il y aura une autre «affaire Mellal» dans les prochains jours. Après les accusations lancées à l'issue de la rencontre OM - JSK (1-0), le président de l'équipe kabyle est encore une fois convoqué par la commission de discipline de la LFP pour la séance de demain à 11h. La FAF a répondu à Mellal, et ce dernier n'a pas tardé à réagir en affirmant que son club «ne se laissera pas faire». Le TAS et le tribunal civil seront incessamment saisis, selon un communiqué de la direction de la JSK sur sa page officielle sur Facebook. Elle accuse l'Instance fédérale de prendre les choses avec mépris alors que les faits sont gravissimes. Toujours dans sa réaction, la direction kabyle qualifie la réponse de la FAF de «maladroite» et «versant dans l'esquive» par rapport à ce qui s'est passé avant, durant et après le match, «qui n'est d'ailleurs pas allé à son terme réglementaire». Une fuite de responsabilité, dit-on, une nouvelle fois flagrante dans un moment où le football national exige de la personnalité et du courage de ses propres acteurs pour que vive le football, propre et prospère. Poursuivant sa diatribe à l'encontre des responsables de la FAF, le communiqué de la JSK accuse la Fédération de «vouloir minimiser les faits flagrants et dangereux qui se sont produits à l'occasion dudit match» en qualifiant l'attitude du président Cherif Mellal d' «être juste une façon de justifier la défaite de son équipe!» Une manière de noyer les manquements aux règlements devant régir une partie de football. «Les images et les faits sont pourtant là, clairs, nets et précis pour prouver bien d'autres desseins», ajoute le communiqué qui précise par ailleurs que «des preuves permettant de démasquer une nouvelle fois tous ceux qui manigancent sur le dos de la JSK dont le retour sur la scène ne cesse de leur donner des cauchemars. Aussi, preuves à l'appui, la JSK saisira le TAS s'agissant de la FAF et déposera plainte contre le président de l'O Médéa pour tentative de corruption». Enfin, il est à signaler que les conflits qui ont opposé et qui continuent d'opposer le président de la JSK à la LFP ont tous été réglés par le dialogue, sans pour autant que l'une des parties ne révèle, par la suite, les secrets contenus dans les rapports. Mais, cette fois-ci, les choses ont fini par déborder, car Mellal compte aller devant le tribunal pour tentative de corruption à l'égard d'un président de club. Affaire à suivre.

Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha