Accueil |Sports |

ELIMINATOIRES CAN-2019 : ALGÉRIE - GAMBIE, DEMAIN SOIR À 20H45

Un test révélateur

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Un rendez-vous décisif pour plusieurs joueursUn rendez-vous décisif pour plusieurs joueurs

Les Verts retrouvent le stade Mustapha-Tchaker de Blida pour cette dernière ligne droite avant la CAN-2019 en Egypte. Face aux Gambiens, demain soir, et la Tunisie, mardi prochain, les joueurs algériens seront placés face à leurs responsabilités...

Demain soir, le stade Mustapha-Tchaker de Blida sera le théâtre d'une empoignade entre la sélection algérienne et son homologue gambienne, à partir de 20h45, dans le cadre de la 6e et dernière journée des éliminatoires de la CAN-2019, prévue au mois de juin prochain en Egypte. Si sur le plan comptable, cette rencontre est sans enjeux pour les Algériens, déjà qualifiés pour le rendez-vous continental, ce ne sera pas le cas pour les Gambiens. Ces derniers sont contraints de l'emporter et attendre le résultat de l'autre match du groupe, entre le Bénin et le Togo, pour espérer rejoindre les Verts. Lors de sa dernière conférence de presse, le sélectionneur national algérien, Djamel Belmadi, avait fait savoir qu'il donnera la chance à tous les joueurs retenus durant ce stage, ce qui lui permettrait, selon ses dires, de se fixer ensuite sur la liste des 23 joueurs qui seront retenus pour la CAN.
Des variantes tactiques
Cela dit, ces deux joutes seront déterminantes à plus d'un titre pour les joueurs qui veulent taper dans l'oeil de leur coach, réputé trop exigeant. La méforme de certains joueurs habituellement sélectionnés et le doute qui plane sur l'état de santé d'autres exigent de Belmadi à prendre toutes ses précautions, en variant les schémas tactiques et en essayant de nouvelles formules et associations, comme celle du trio Benrahma - Mahrez - Bounedjah, en attaque, qui devrait débuter ce vendredi, et Ounas - Darfalou - Belaïli, attendu face aux Tunisiens. Ou encore dans la zone médiane, où l'on attend la première apparition du nouveau sélectionné, Victor Lekhal et le très technique Hichem Boudaoui, auteurs d'une saison époustouflante avec, respectivement, le Havre AC et le Paradou AC. En défense, une paire centrale inédite est annoncée, dès demain, composée de Hassani et Benlamri, avant de passer à celle du duo Mandi - Bensebaïni face à la Tunisie. Belmadi veut, a priori, un groupe vivace et capable de s'adapter à toutes les situations et c'est ce qu'il ne cesse de dire à ses joueurs, afin de les pousser à aller de l'avant et sortir le meilleur d'eux-mêmes.
«C'est un vrai test pour les joueurs qui vont être alignés vendredi. Pour le match face à la Tunisie, c'est un véritable test révélateur face à un gros morceau, cela va nous permettre de jauger nos qualités», avait indiqué le driver des Verts lors de son dernier point de presse.
Cette rencontre, qui sera arbitrée par le Camerounais Néant Alioum, assisté de ses deux compatriotes, Elvis Guy Noupoue Nguegue et Ernest Nkeniji Ekobe, et celle face à la Tunisie permettront à Belmadi et ses collaborateurs d'avoir déjà une idée sur la suite de la préparation en prévision de la CAN. Mais cette idée ne sera certainement pas définitive.

Un oeil sur la CAN
Le patron technique des Verts veut voir encore les prestations de ses protégés avec leurs équipes respectives, avant de se fixer sur les 23 qui seront retenus. Cet état de fait, le coach l'a transmis à ses joueurs en mettant chacun face à ses responsabilités. «Aucune place n'est garantie pour la CAN. Seul le travail durant ce stage, les deux matchs ainsi qu'avec vos équipes respectives qui finira par payer», a-t-il indiqué aux joueurs. Voilà ce qui est dit et la balle est, désormais, dans le camp des joueurs.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha